BFMTV

Seine-et-Marne: une bande de jeunes s'en prend violemment à un bus et son chauffeur

Un chauffeur de bus a été violemment agressé par une bande de jeunes, lundi après-midi, à Melun, en Seine-et-Marne, pour une banale histoire de klaxon. Le bus a été caillassé à l'aide de gravats de chantier.

Un véritable déchaînement de violence. Un bus du réseau Mélibus et son chauffeur ont été violemment pris à partie par une bande de 20 à 30 jeunes, lundi, à Melun, en Seine-et-Marne, rapporte Le Parisien ce mardi. Le véhicule a été caillassé à l'aide de gravats de chantier, et le chauffeur agressé .

Banale histoire de klaxon

Les faits se sont déroulés aux alentours de 16h20, lundi après-midi, dans le quartier Montaigu. Le chauffeur a raconté avoir freiné à hauteur de l'arrêt de bus situé dans ce quartier, où se trouvait une voiture mal stationnée. Le chauffeur du bus commence alors à klaxonner pour avertir le propriétaire du véhicule. Le conducteur et ses trois passagers sortent alors de la voiture, pour insulter le chauffeur, qui comprend dès ce moment que la situation va déraper. Il a alors le réflexe de faire sortir les passagers du bus par la porte arrière.

Rapidement, vingt à trente jeunes s'attaquent à l'autocar et entreprennent de le caillasser. Le chauffeur, lui, parvient à s'enfuir, mais son poignet est fracturé. Il souffre également de douleurs au niveau des côtes et présente des plaies à l'arrière du crâne. L'état du bus, complètement saccagé, témoigne de la violence de l'assaut. 

Brice Ridor, délégué du Personnel du réseau de bus de Melun, se félicite qu'aucun client n'ai été blessé mais regrette une "violence inouïe". "Ça a été vraiment très très loin, le traumatisme pour lui doit être énorme'.

En signe de solidarité, les collègues du chauffeur de 38 ans ont exercé leur droit de retrait jusqu'à ce mardi matin.

A.S.