BFMTV

Quel a été le parcours du père Preynat pendant 25 ans?

Le père Preynat (en haut à gauche) en visite à Lourdes avec un groupe d'adolescents.

Le père Preynat (en haut à gauche) en visite à Lourdes avec un groupe d'adolescents. - BFMTV

La dernière affaire de pédophilie concernant ce prêtre remonte à 25 ans. A-t-il récidivé? l'Eglise l'a-t-elle couvert? La justice répondra à ces questions la semaine prochaine.

Depuis le mois de janvier, le prêtre Bernard Preynat est mis en examen pour des agressions sexuelles sur de jeunes scouts lyonnais entre 1986 et 1991. Début mars, la justice a également ouvert une enquête sur des accusations de "non-dénonciation" d'atteintes sexuelles, après des plaintes de victimes en ce sens, volet qui pourrait mettre en cause des responsables du diocèse de Lyon dont le cardinal Barbarin.

Devant sa hiérarchie, le prêtre Bernard Preynat était passé aux aveux en 1991. Depuis cette date charnière, il a pourtant continué d'exercer son activité au contact d'enfants qu'il a notamment emmenés en voyage à Lourdes ou au Rome. Aucune plainte n'a, durant toutes ces années, été déposée. 

La justice, qui va examiner le parcours du religieux, va tenter la semaine prochaine de percer au clair ce mystère, un de plus, qui met à mal la défense du primat des Gaules, le cardinal Barbarin, soupçonné d'avoir couvert plusieurs affaires d'actes pédophiles au sein l'Eglise.

Muté de paroisse en paroisse

Retour sur le parcours du prêtre Bernard Preynat. Après ses aveux en 1991, il quitte Sainte-Foy-Lès-Lyon, dans le Rhône, pour le petit village de Neulise, sa pénitence. Le prêtre croit cette affaire réglée.

Dans la petite bourgade, il est très apprécié et les habitants s'étonnent d'avoir dans leur petite paroisse, un religieux "presque trop érudit". De nombreux enfants qui se rappellent sa mauvaise humeur mais aussi son dynamisme suivent alors ses cours de catéchisme. Des voyages collectifs à Rome et à Lourdes sont organisés, mais aucun des adolescents n'évoque de gestes déplacés.

En 1999, nouveau départ pour Cours-la-Ville, dans la Loire. Moins apprécié, Bernard Preynat y apparaît comme un homme "hautain" et "distant" aux habitants. Hervé Defaye dont les enfants suivaient les cours du prêtre affirme que "ses enfants lui ont dit qu'il n'y avait aucun souci".

Une nouvelle promotion revient au prêtre en 2011, qui est nommé au Coteau dans la banlieue de Rouanne, près de Lyon. Là, il devient le doyen de six paroisses.

Sauf nouvelles plaintes, des faits prescrits

Les faits datant de 25 ans, il pourraient en l'absence de nouvelles plaintes permettent à Bernard Preynat de ressortir libre. Le cardinal Barabarin, visé à la lisière de ce dossier par une enquête préliminaire pour non-dénonciation d'atteintes sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans, avait défendu le prête de manière assez maladroite s'écriant:

"Dieu merci, les faits sont prescrits", le 15 mars à Lourdes.

Sans doute devra-t-il encore s'expliquer sur le parcours de ce prête plusieurs fois muté, promu et toujours laissé au contact d'enfants pendant toutes ses années.

D. N. avec Kelly Laffin et Florent Bonnard