BFMTV

Pete Doherty condamné à trois mois de prison avec sursis et 5.000 euros d'amende

Pete Doherty a été interpellé à Paris dans la nuit de jeudi à vendredi.

Pete Doherty a été interpellé à Paris dans la nuit de jeudi à vendredi. - Anthony Wallace - AFP

Le chanteur avait été déféré lundi soir pour "violences volontaires en état d'ivresse ayant entraîné zéro jour d'ITT" et présenté ce mardi matin au procureur de la République.

Le chanteur britannique, Pete Doherty, interpellé dans la nuit de samedi à dimanche dans le 6e arrondissement de Paris, après s'être battu avec un passant, a été condamné ce mardi à trois mois de prison avec sursis, a appris BFM Paris. Selon nos informations, sa peine est assortie de deux ans de mise à l'épreuve et de 5.000 euros d'amende. 

Le chanteur avait été déféré lundi soir pour "violences volontaires en état d'ivresse ayant entraîné zéro jour d'ITT" et présenté ce mardi matin au procureur de la République pur une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC). Cette procédure, dite du "plaider-coupable" à la française, permet d'accepter une condamnation pénale tout en évitant un procès.

Deux ans de mise à l'épreuve

Pendant deux ans, le chanteur aura donc "l'obligation de se conformer aux examens de contrôle ou aux soins médicaux" pour éviter de voir la peine d'emprisonnement mise à exécution. 

Devant le procureur, qui a décidé les contours de cette peine, son avocat a plaidé ce mardi des circonstances exceptionnelles: "Les faits sont intervenus dans un contexte d'arrêt de la consommation de stupéfiants depuis plusieurs mois. Pour cela, Pete Doherty prend des médicaments comme du Valium qui l'ont entraîné dans une situation un peu compliquée", a admis Me Arash Derambarsh.

Les effets de l'alcool plus des médicaments l'ont amené à avoir un comportement indélicat" et "violent", a-t-il ajouté, soulignant que les victimes n'avaient pas été blessées. L'avocat a salué une peine "proportionnée" et adaptée à la tournée européenne du chanteur, principalement en Grande-Bretagne, qui vient de débuter.

Pete Doherty avait déjà était interpellé à Paris, dans la nuit de jeudi à vendredi, dans le quartier de Pigalle (9e arrondissement), cette fois pour "acquisition de produits stupéfiants". Il était sorti de garde à vue samedi soir. 

Simon Azélie avec Cyrielle Cabot