BFMTV

Oise: une fillette dans un état grave après avoir été aspergée "d'une substance inflammable"

Une infirmière donne des soins à un patient dans un hôpital (illustration)

Une infirmière donne des soins à un patient dans un hôpital (illustration) - Jean-Sébastien Evrard - AFP

Une femme a été mise en examen et placée en détention provisoire ce jeudi dans l'Oise. Elle est suspectée d'avoir volontairement aspergé une fillette de trois ans d'un liquide inflammable.

Une fillette de trois ans a été brûlée au troisième degré après avoir été aspergée d'une substance inflammable par une voisine, mardi, à Auneuil, dans l'Oise. En tentant de lui porter secours, sa mère a également été touchée et opérée en urgence. Ce jeudi, la fillette se trouve encore dans un état grave et son pronostic vital est engagé selon le parquet de Senlis. 

D'après un témoignage, ces blessures auraient été volontairement causées par une voisine. La suspecte a été placée en détention provisoire et mise en examen pour tentative de meurtre sur mineur de moins de 15 ans. Il s'agit d'une femme de 37 ans, sans antécédents judiciaires, et qui a bénéficié d'un suivi médical pour dépression, a précisé le parquet.

"Elle a accepté de répondre aux enquêteurs dans les dernières heures de sa garde à vue, et ses déclarations quant aux faits concordent avec celles de l'enfant qui a été témoin" a expliqué ce jeudi Amélie Clardière, la procureure de Senlis, dans un communiqué. 

Les motivations de ce geste restent encore floues et devraient être éclaircies par l'enquête. 

G.D. avec AFP