000_1FK79W (1) (1).jpg
 

Il était reproché à Inès Madani d'avoir animé des groupes sur la messagerie cryptée Telegram dans lesquels elle a incité des hommes comme des femmes à partir en Syrie et à commettre des attentats en France.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire