BFMTV

Mort de Bastien dans un lave-linge: "Depuis son premier cri, son père le détestait"

Alors que s’ouvre ce mardi le procès des parents du petit Bastien, retrouvé mort enfermé dans une machine à laver en 2011, sa grand-mère s’est confiée à BFMTV. Elle fait état d'un père "violent", "qui n’a jamais voulu de cet enfant".

Evelyne se souvient de son petit-fils, Bastien, comme d’un enfant "triste", "qui ne souriait jamais". Le procès de ses parents s'ouvre ce mardi devant les assises de Seine-et-Marne. En novembre 2011, il avait 3 ans lorsqu'il est retrouvé mort enfermé par son père dans une machine à laver qui a tourné pendant plus d’une demi-heure. C’est Maud, la sœur aînée de Bastien, qui dévoilera les faits aux enquêteurs. Sa mère faisait un puzzle avec elle pendant que son père a mis son frère dans le lave-linge.

Pour la grand-mère maternelle du petit garçon, il s’agit d'une vengeance du père contre sa femme. "Il n’a jamais voulu de cet enfant". "Depuis son premier cri, il l’a détesté", confie Evelyne Cotte à BFMTV.

"Ma fille lui a donné un enfant sans qu’il en veuille. En faisant du mal au petit, il a puni la mère."

Un père déjà connu pour sa violence

La famille était suivie depuis 2006 par les services sociaux. La veille des faits, le père a laissé un message vocal à l’assistante sociale, menaçant de balancer son fils du 2e étage. "Ils savaient que monsieur buvait, se droguait", raconte Evelyne Cotte. "Avec mon mari, on avait déjà signalé que le petit était frappé", ajoute la grand-mère maternelle.

Le père de Bastien a déjà été condamné à cinq reprises, dont une fois pour "violences conjugales". Pour Evelyne, sa fille était sous l’emprise de ce mari agressif. Pour autant, elle ne l’excuse pas.

"J’ai de la colère contre elle pour ne pas voir quitté ce monstre."

Les parents encourent tous les deux la réclusion criminelle à perpétuité.
Pierjean Poirot avec Cécile Danré