BFMTV

Montpellier: elle brûle les parties génitales de son mari, il est entre la vie et la mort

La quinquagénraire a été interpellée et risque une condamnation pour tentative de meurtre et actes de torture.

La quinquagénraire a été interpellée et risque une condamnation pour tentative de meurtre et actes de torture. - WIkimedia

La quinquagénaire a été interpellée après avoir drogué et émasculé son conjoint, expliquant qu'elle souhaitait se venger après des années de violences conjugales.

Ce samedi à Montpellier, une femme âgée de 51 ans a tenté de tuer son ex-mari avec qui elle continuait de cohabiter. Elle l'a drogué avec de l'insuline et du Xanax, avant d'enflammer son entrejambe avec une bombe aérosol, rapporte France Bleu Hérault. L'homme, âgé de 43 ans, est toujours dans le coma et selon ses médecins, son pronostic vital est toujours engagé.

Pour sa défense, la mère de famille a indiqué lors de son audience être victime de violences conjugales depuis de nombreuses années. Même si elle n'a jamais déposé de plaintes ou de mains courantes, elle a déjà consulté à plusieurs reprises des médecins pour faire état des hématomes sur son corps. Sa "haine profonde" envers son ancien compagnon l'a donc poussée à se venger du calvaire qu'il lui aurait fait endurer lors de leur mariage. 

Les enquêteurs ont estimé que son discours était cohérent et qu'il ne comportait pas de traces de délire, mais qu'une expertise psychiatrique allait tout de même être ordonnée. Pour l'heure, la prévenue a été mise en examen pour tentative de meurtre accompagnée d'actes de tortures et de barbarie et risque d'être incarcérée en attendant son jugement.

M. J.