BFMTV

Mineur décédé lors d'une rave party: enquête ouverte pour homicide involontaire

Une enquête pour homicide involontaire et trafic de stupéfiants a été ouverte après le décès dimanche d'un mineur de 17 ans lors d'une rave party au Gâvre

Une enquête pour homicide involontaire et trafic de stupéfiants a été ouverte après le décès dimanche d'un mineur de 17 ans lors d'une rave party au Gâvre - GUILLAUME SOUVANT, AFP/Archives

Une enquête a été ouverte suite au décès dimanche, d'un mineur retrouvé inconscient dans une rave party près de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

Une enquête pour homicide involontaire et trafic de stupéfiants a été ouverte après le décès dimanche d'un mineur de 17 ans lors d'une rave party au Gâvre (Loire-Atlantique), a-t-on appris mardi auprès du parquet de Saint-Nazaire.

Incertitudes sur la cause du décès

L'autopsie, pratiquée lundi, a révélé des "signes de mort par overdose mais on n'a pas de certitude", a expliqué à l'AFP le parquet, qui avait initialement ouvert une enquête en recherche des causes de la mort.

Le jeune homme avait été découvert inanimé par les gendarmes, dimanche en début d'après-midi, sur les lieux de la "free party", un rassemblement musical et festif non déclaré qui avait rassemblé une centaine de personnes, dans cette petite commune située à 50 km de Saint-Nazaire. Evacué par les secours, il était décédé peu de temps après.

C.Br. avec AFP