BFMTV

Levothyrox: perquisition au siège de l'Agence du médicament à Saint-Denis

-

- - AFP

Une perquisition était en cours ce mardi au siège de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, dans le cadre de l'enquête sur la nouvelle formule du Levothyrox, a-t-on appris de sources concordantes.

Cette perquisition est "conduite par le magistrat à la tête de la section du pôle santé publique du parquet de Marseille" avec le soutien des gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp), a précisé à l'AFP le procureur de de Marseille Xavier Tarabeux. 

Au total, trois millions de patients prennent ce médicament en France pour soigner l'hypothyroïdie ou après une opération de cancer de la thyroïde. Selon le ministère de la Santé, plus de 9.000 personnes ont signalé des effets indésirables - crampes, maux de tête, vertiges, perte de cheveux - attribués à la nouvelle formule du Levothyrox commercialisée depuis fin mars. L'ancienne formule, nommée désormais Euthyrox, est de nouveau disponible depuis le 2 octobre, mais dans des stocks limités. 

S.Z avec AFP