BFMTV

La mère de l'enfant découvert mort dans les Yvelines retrouvée noyée

Le Super U de Trèbes, près de Carcassonne.

Le Super U de Trèbes, près de Carcassonne. - Capture d'écran

La mère du garçon de 12 ans découvert mort mercredi dans les Yvelines a été retrouvée noyée dans la nuit de jeudi à vendredi dans un bassin de rétention.

La mère de l'enfant retrouvé mort mercredi à Villiers-Saint-Frédéric (Yvelines), des traces de coups et de strangulation sur le corps, a été découverte noyée dans un bassin de rétention dans la nuit de jeudi à vendredi, a-t-on appris de sources judiciaires.

La thèse du suicide

Les enquêteurs privilégient la thèse selon laquelle la mère se serait suicidée après avoir tué son fils, selon l'une de ces sources. La quadragénaire était a priori dépressive, selon cette même source. Des autopsies doivent préciser les causes des décès du fils et de la mère.

La voiture de cette dernière avait été découverte jeudi soir à proximité du bassin de rétention, sur la commune des Bréviaires, à une quinzaine de kilomètres du domicile familial où le père avait retrouvé le corps sans vie du garçon de 12 ans.

Une enquête pour "homicide volontaire" a été ouverte et confiée à la brigade de recherche de Saint-Germain-en-Laye, appuyée par la section de recherche de Versailles.

Le père entendu comme témoin

C'est le père qui avait donné l'alerte. Les gendarmes s'étaient aussitôt rendus au domicile situé dans une rue résidentielle et calme de la petite commune pavillonnaire, à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Versailles. La mère était absente du domicile lorsque son conjoint avait fait la macabre découverte.

Celui-ci a été "entendu à titre de témoin", puis "laissé libre de se retirer", avait précisé le procureur de la République de Versailles Vincent Lesclous.

Le drame s'est produit au sein d'une famille recomposée. La demi-soeur de la victime, une étudiante qui ne réside pas à Villiers-Saint-Frédéric, n'était pas au domicile lors de la découverte du corps du jeune garçon.

M. F. avec AFP