BFMTV

INFO BFMTV - Antiterrorisme : les sept suspects mis en examen

-

- - -

Jérémy Bailly et les six autres suspects dans l'affaire de la cellule islamiste démantelée la semaine dernière ont été mis en examen ce jeudi.

Les sept membres la cellulle terroriste ont été mis en examen jeudi, selon les informations de BFMTV.

Considéré comme le suspect le plus important, Jérémy Bailly, a été en début de soirée le premier mis en examen avant d'être écroué, selon une source judiciaire.

Leurs incarcérations avaient été réclamées par le parquet de Paris qui a ouvert une information judiciaire notamment pour tentative d'assassinat en lien avec l'appartenance à une religion et en relation avec une entreprise terroriste.

"Une attaque terroriste dans notre pays a pu être évité"

Douze personnes avaient été interpellées samedi dans les milieux islamistes dans le cadre de l'enquête sur l'attentat contre un commerce casher de Sarcelles le 19 septembre. Mais cinq personnes ont ensuite été relâchées. Un dernier homme, Jérémie Louis-Sidney, 33 ans, avait été tué lors de son arrestation à Strasbourg.

Il s'agit du "démantèlement d'un groupe terroriste qui est probablement le plus dangereux mis au jour depuis 1996 en France", a déclaré le procureur de la République de Paris François Molins, jeudi matin, lors d'une conférence de presse. "Une attaque terroriste dans notre pays a pu être évitée", selon lui.

Un premier volet de l'enquête se concentre sur l'attaque de l'épicerie de Sarcelles qui avait fait un blessé léger et à laquelle 5 personnes, dont Jérémy Bailly, sont soupçonnées d'avoir participé.

Des candidats au jihad en Syrie

Il est "probable que le groupe, composé au moins de Jérémie Louis-Sidney et Jérémy Bailly, le repéreur et deux auteurs, se soit rendu à Sarcelles avec (un) véhicule Alfa Romeo, se soit enfui à son bord avant de le brûler puis de repartir avec le véhicule 206 volé", a dit le procureur.

L'autre projet mis au jour est une filière de recrutement de candidats au jihad, notamment pour la Syrie.