BFMTV

Disparues de Perpignan: les draps tachés de sang qui accablent Francisco Benitez

Allison et Marie-Josée ont disparues depuis le 14 juillet.

Allison et Marie-Josée ont disparues depuis le 14 juillet. - -

Un témoin a confié aux enquêteurs aurait ainsi vu Francisco Benitez laver des draps tachés de sang. C'est dans ce lave-linge que des traces de sang d'Allison ont été retrouvées.

Les détails accablant le père s'accumulent dans l'affaire des "Disparues de Perpignan". Un témoin aurait raconté aux enquêteurs de la police judicaire de Montpellier avoir aperçu Francisco Benitez laver des draps tachés de sang. L’homme aurait été intrigué de voir le père d’Allison utiliser le lave-linge de la caserne. 

Ce récit vient s'ajouter à un autre, celui de l'homme qui a aidé le légionnaire à transporter le congélateur de son domicile à la caserne entre le 14 juillet et le 22 juillet, date à laquelle Fransisco Benitez avait signalé les deux disparitions.

Cet homme, qui s'était présenté de lui-même à la police à la mi-août, a été mis hors de cause.

La piste criminelle officialisée

Le parquet de Perpignan a officialisé mardi la piste criminelle, désormais "la plus probable" pour expliquer la disparition depuis le 14 juillet de Marie-Josée Benitez et de sa fille Allison, et a ouvert une information judiciaire pour assassinats.

Les éléments en faveur de cette piste se sont accumulés depuis la fin août avec l'identification par les enquêteurs de l'ADN d'Allison dans le congélateur familial et dans un lave-linge de la caserne où s'est suicidé son père, le 5 août.

Ces résultats d'analyses sont venus accréditer un peu plus la thèse du double homicide d'Allison, 19 ans, et de Marie-Josée, 53 ans.

E.B.