BFMTV

Disparition d'Estelle Mouzin: des fouilles envisagées dans l'ancienne maison de Michel Fourniret

Estelle Mouzin a disparu le 9 janvier 2003 à Guermantes en Seine-et-Marne.

Estelle Mouzin a disparu le 9 janvier 2003 à Guermantes en Seine-et-Marne. - AFP

Dans le cadre de l'enquête sur la disparition d'Estelle Mouzin, des fouilles doivent être réalisées la semaine prochaine à l'ancien domicile de Michel Fourniret au château de Sautou et dans l'ancienne maison de sa soeur à Ville-sur-Lumes dans les Ardennes.

"Je reconnais là un être qui n'est plus là par ma faute." C'est en ces termes que Michel Fourniret a reconnu en mars dernier, au terme d'une audition marathon devant la juge Sabine Khéris, avoir enlevé et tué Estelle Mouzin. Une première avancée dans ce dossier criminel sans réponse depuis le 9 janvier 2003 et la disparition de la petite fille alors âgée de 9 ans à la sortie de l'école à Guermantes en Seine-et-Marne. Reste toutefois plusieurs questions en suspens, à commencer par le lieu où se trouve le corps de la petite victime.

C'est dans ce contexte que des fouilles doivent être réalisées la semaine prochaine dans les Ardennes, indiquent ce mercredi le Parisien et de 20 Minutes. Les enquêteurs de la section de recherches de Dijon vont mener ces recherches à l'ancien domicile de Michel Fourniret, le château de Sautou près de Sedan. C'est sur cette propriété, achetée par le tueur en série et son ex-femme Monique Olivier après avoir mis la main sur le magot du gang des postiches, que deux corps enterrés avaient été découverts en 2004 peu après l'arrestation du couple.

Des achats réalisés à proximité

Les enquêteurs devraient également se rendre à 10 kilomètres de là sur la commune de Ville-sur-Lumes. La soeur de Michel Fourniret, décédée quelques mois avant la disparition d'Estelle Mouzin, possédait en effet une maison dans cette petite commune des Ardennes d'un peu plus de 500 habitants.

Celui qui a été surnommé "l'ogre des Ardennes" se serait rendu dans cette maison, au moins après la disparition de la fillette. En effet, lors d'une perquisition chez Michel Fourniret, les enquêteurs ont découvert un ticket de caisse pour des achats effectués le 11 janvier 2003 dans un supermarché à quelques kilomètres de la maison de Ville-sur-Lumes. Questionné en mars par la juge sur la possibilité qu'il aurait pu se rendre dans cette maison, Michel Fourniret a répondu, selon Le Parisien:

"C'est tout à fait pertinent, glisse le tueur. Pas du tout improbable […]. Cela aurait pu servir à entreposer des personnes, mais je n'ai aucune souvenance que ça se soit produit."

La justice et les enquêteurs doivent désormais composer avec le peu d'éléments fournis par Michel Fourniret pour retrouver le corps d'Estelle Mouzin, qui se cache derrière une mémoire défaillante. La piste Fourniret a été approfondie ces derniers mois, notamment après l'audition de Monique Olivier par la juge d'instruction.

En novembre dernier, l'ex-femme du tueur avait remis en cause l'alibi de son ancien mari avant de reconnaître devant la juge que Michel Fourniret avait tué la fillette. L'"ogre des Ardennes" a depuis été mis en examen pour enlèvement suivi de meurtre dans cette affaire.

Justine Chevalier