BFMTV

Deux alpinistes se tuent dans le Massif du Mont-Blanc

Un homme et une femme, tous deux de nationalité tchèque, ont trouvé la mort en moins de 24 heures, dans deux accidents distincts dans le Massif du Mont-Blanc

Un homme et une femme, tous deux de nationalité tchèque, ont trouvé la mort en moins de 24 heures, dans deux accidents distincts dans le Massif du Mont-Blanc - PHILIPPE DESMAZES, AFP/Archives

Un homme et une femme, tous deux de nationalité tchèque, ont trouvé la mort en moins de 24 heures, dans deux accidents distincts dans le Massif du Mont-Blanc.

Mercredi vers 10h20, la femme, âgée de 27 ans, évoluait avec un groupe de cinq personnes dans le couloir du Goûter, sur la voie normale du Mont-Blanc, lorsqu'elle a dévissé dans le dernier tiers du couloir, a précisé le peloton de gendarmerie de haute-montagne de Chamonix.

La veille, vers 21h00, l'homme âgé de 30 ans, évoluant également dans le couloir du Goûter dans un groupe de six personnes, a fait une chute mortelle d'environ 600 mètres.

Les deux victimes, qui n'étaient pas encordées, étaient toutes deux "bien équipées", souligne-t-on.

Ces deux accidents portent à 14 le nombre de "décès accidentels", au cours de l'été 2017, sur la voie normale du Mont-Blanc, dus à "l'imprudence", les "fautes techniques" ou un "mauvais équipement" des victimes "de toutes nationalités", relève dans un communiqué le maire de Saint-Gervais (Haute-Savoie) Jean-Marc Peillex.

La rédaction avec AFP