BFMTV

Corse: un homme tué par balles en pleine rue, à Sartène

La victime a été prise pour cible par deux homme qui ont ensuite pris la fuite.

La victime a été prise pour cible par deux homme qui ont ensuite pris la fuite. - Fred Tanneau - AFP

Un homme a été tué par balles en pleine rue, ce mardi matin. Selon le parquet, il s'agit d'un règlement de comptes.

Un homme connu des services de police a été abattu par balles ce mardi matin en pleine rue à Sartène (Corse-du-Sud) lors d'un règlement de compte lié au banditisme.

"Il s'agit d'un règlement de compte lié au banditisme", a indiqué une source proche de l'enquête précisant que la victime - un restaurateur du Sartenais, selon le parquet -, âgée de 36 ans, était connue de la police et de la justice pour détention d'armes et de stupéfiants.

L'homme a été tué par "une rafale d'arme automatique de type fusil d'assaut" sur une place du centre-ville vers 10h30, a précisé le procureur de la République d'Ajaccio, Eric Bouillard. La victime, qui venait de se marier, est la première liée à un règlement de compte depuis le début de l'année en Corse.

2012, année sanglante en matière de grand banditisme

Selon des chiffres officiels communiqués en octobre 2018, il y a eu 11 assassinats ou tentatives d'assassinats en 2017 en Haute-Corse dont deux ont été considérés comme des règlements de compte.

Au premier trimestre 2018, on comptait trois assassinats ou tentatives dont aucun considéré comme règlement de compte. En comparaison, en 2012, l'une des années les plus sanglantes en matière de grand banditisme en Corse, 20 ATA avaient été enregistrés dont 14 règlements de compte.

avec AFP