BFMTV

Corbeil-Essonnes: des policiers molestés par deux familles et attaqués par un pitbull

Un enfant de 11 ans contrôlé au volant d'un véhicule à Thourotte

Un enfant de 11 ans contrôlé au volant d'un véhicule à Thourotte - Mehdi FEDOUACH / AFP

Cinq personnes ont été interpellées à la suite de cette violente agression.

Tout commence ce mercredi un peu avant 16h, en plein cœur du quartier des Tarterêts de Corbeil-Essonnes. Alors qu'il effectuent une ronde, trois policiers de la brigade anticriminalité sont intrigués par le comportement suspect de deux jeunes devant un hall d'immeuble, qui prennent la fuite à leur vue. Deux policiers décident alors de les poursuivre à l'intérieur du bâtiment.

Quelques étages plus haut, les deux gardiens de la paix sont violemment pris à partie par deux familles, sorties de leur appartement pour prêter main forte aux deux fuyards. Comme le souligne Le Parisien, les coups pleuvent, et des habitants vont aller jusqu'à lâcher un pitbull contre les deux officiers. L'un des deux policiers, à l'aide de coups de pied, parvient à garder l'animal à distance. 

Trois semaines d'ITT

Le déferlement de violence ne s'arrête pas là. Les assaillants vont par la suite tenter de séparer les deux policiers en traînant l'un des deux hommes vers un appartement. Son collègue tente bien de bloquer la porte avec son pied, sans succès. "Trois gonds ont sauté tellement ils ont tenté de fermer la porte fort" explique de son côté le syndicat Alliance. L'homme a été touché à la cheville et aux genoux. 

C'est finalement leur troisième collègue, resté à proximité de leur véhicule, qui va donner l'alerte, inquiet de la longue absence des deux officiers. Grâce à l'arrivée rapide des renforts, cinq personnes ont été interpellées. "Nous dénonçons une nouvelle fois le sentiment d’impunité qui imprègne bon nombre d’individus qui se dressent face aux représentants de l’Etat", reprend le syndicat policier. Début janvier, un policier avait déjà été blessé par un jet de pavé dans le même quartier. 

Hugo Septier