BFMTV

Clermont-Ferrand: la police lance un appel à témoins pour retrouver Fiona

Fiona, cinq ans

Fiona, cinq ans - -

Une fillette de cinq ans a disparu dimanche, dans le parc de Montjuzet, situé sur les hauteurs de Clermont-Ferrand.
-
- © -

Lundi, Fiona, cinq ans, restait introuvable. Le parc où la fillette a disparu dimanche, a été ratissé sans succès mais les recherches continuent "de manière intensive", selon une source proche de l'enquête. 

La police - qui a indiqué lundi, être passée au stade de "l'information judiciaire approfondie"-, a lancé un appel à témoins pour tenter de retrouver la petite Fiona. La fillette blonde "au teint clair", de "type européen", mesure 1m10 et était vêtue au moment de sa disparition d'un survêtement noir avec un logo blanc Hello Kitty, de tennis noires, et portait au cou une chaîne en or, selon la police.

Selon l'appel à témoins, l'enfant "s'exprime sans accent" et possède une "intelligence vive et un bon niveau de langage pour son âge".

Les personnes présentes dans le parc ainsi que toute personne ayant pris des photographies ou filmé dans le parc ou aux alentours dans ce créneau horaire, peuvent contacter le 07 77 97 08 59 ou le 04 63 05 22 21.

"Assoupie quelques instants"

La disparition de la fillette a été signalée par sa mère dimanche, vers 18h45. Habitante de la capitale auvergnate, elle était, lors des faits, en présence de son autre enfant de deux ans et demi dans le parc, selon le procureur de Clermont-Ferrand, Pierre Sennès.

Au moment des faits, la mère de Fiona se serait "assoupie pendant quelques instants" et aurait "ensuite constaté la disparition de sa fille", a déclaré le procureur. Et d'ajouter: "La mère attend son troisième enfant et était fatiguée".

Hélicoptère et caméra thermique

Selon le journal La Montagne, "deux cars transportant 80 militaires du 92e régiment" de Clermont étaient mobilisés lundi matin, pour fouiller le parc d'une superficie de 26 hectares.

La veille, toute la soirée, un hélicoptère équipé d'une caméra thermique a effectué des recherches aériennes, tandis que la police et les pompiers étaient lancés à la recherche de l'enfant.

Les chiens auraient perdu une trace d'odeur devant une grille du parc, qui est resté sous surveillance policière pour la nuit.

"Les recherches continuent"

"Les recherches continuent de manière intensive, mais les enquêteurs ont ratissé tout le secteur et pour l'instant on n'a pas retrouvé la fillette", a déclaré une source proche de l'enquête.

"Cela réduit l'hypothèse que la fillette est toujours dans le parc, un endroit escarpé à la végétation dense, où il y a eu un gros travail de fouille", a ajouté cette source.

S. T. avec AFP