BFMTV

Aurélie Vaquier: pour le procureur, le corps retrouvé est "très probablement" celui de la jeune femme

Selon le procureur de la République de Béziers, la présence d'un tatouage très reconnaissable et d'un piercing sur le corps découvert ce mercredi laisse penser qu'il s'agit "très probablement" de celui d'Aurélie Vaquier, portée disparue depuis fin janvier.

Le procureur de la République de Béziers a annoncé ce mercredi que le corps retrouvé dissimulé sous une dalle en béton dans la maison d'Aurélie Vaquier, à Bédarieux, dans l'Hérault, était vraisemblablement celui de la jeune femme portée disparue depuis le 28 janvier 2021.

"Il s'agit très probablement du corps d'Aurélie Vaquier en raison de la présence d'un tatouage très reconnaissable et d'un piercing", a déclaré Raphaël Balland au cours d'un point presse, ajoutant qu'on ne savait "pas encore de quoi cette jeune femme est décédée".

Une autopsie du corps à venir

Le procureur a également indiqué que le compagnon d'Aurélie Vaquier, résidant toujours dans le domicile du couple, avait été placé en garde à vue en fin de matinée après la découverte du corps. Une autopsie du corps aura "très probablement" lieu jeudi et des prélèvements ADN seront alors effectués pour confirmer l'identification de la victime.

La gendarmerie de Bédarieux a été informée le 23 février dernier par le compagnon d'Aurélie Vaquier de la disparition inquiétante de celle-ci. Une enquête avait été ouverte le 1er mars pour "enlèvement et séquestration".

"Elle n’avait plus donné signe de vie depuis le 28 janvier 2021. Elle aurait quitté le domicile conjugal sans aucun moyen de paiement ou de locomotion, avec uniquement son téléphone portable et quelques vêtements", rappelait alors le parquet de Béziers.
Hugues Garnier Journaliste BFMTV