BFMTV

Arbitrage Tapie: non-lieu requis en faveur de Christine Lagarde

Une source judiciaire, proche du dossier, indique ce mardi soir que le ministère public a requis un non-lieu en faveur de la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, mise en examen pour "négligence" dans l'enquête sur l'arbitrage Tapie.

Une source judiciaire, proche du dossier, indique ce mardi soir que le ministère public a requis un non-lieu en faveur de la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, mise en examen pour "négligence" dans l'enquête sur l'arbitrage Tapie. - Kenzo Tribouillard - AFP

Une source judiciaire, proche du dossier, indique ce mardi soir que le ministère public a requis un non-lieu en faveur de la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, mise en examen pour "négligence" dans l'enquête sur l'arbitrage opposant Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais.

Le ministère public a requis un non-lieu en faveur de la directrice générale du FMI Christine Lagarde, mise en examen pour "négligence" dans l'enquête sur l'arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais, a affirmé ce mardi à l'Agence France-Presse (AFP) une source proche du dossier.

Si les magistrats instructeurs de la Cour de Justice de la République (CJR) suivaient ces recommandations, les poursuites visant Christine Lagarde seraient abandonnées. L'information révélée par nos confrères d'I-Télé, n'a pas été confirmée à la CJR.

la rédaction avec AFP