BFMTV

Accusations d'Adèle Haenel: Christophe Ruggia déféré au parquet

Adèle Haenel et Christophe Ruggia.

Adèle Haenel et Christophe Ruggia. - Francois Guillot / AFP

Le cinéaste Christophe Ruggia, accusé par l'actrice Adèle Haenel, de harcèlement et attouchements sexuels et placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête, est déféré au parquet en vue de sa présentation à un juge d'instruction ce jeudi. Le réalisateur pourrait être mis en examen.

La garde à vue du réalisateur Christophe Ruggia, initiée mardi sous l'égide des enquêteurs de l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCVRP) a été levée ce jeudi matin, indique le parquet de Paris à BFMTV. Le cinéaste, accusée par Adèle Haenel, qu'il avait fait tourner dans Les Diables, de harcèlement et d'attouchements sexuels, est déféré au parquet. Les faits auraient débuté alors que la comédienne n'avait que douze ans.

La voiture emmenant Christophe Ruggia au tribunal, filmée vers 6h20 ce jeudi 16 janvier.
La voiture emmenant Christophe Ruggia au tribunal, filmée vers 6h20 ce jeudi 16 janvier. © BFMTV

Ce déferrement est effectué en vue de sa présentation à un juge d'instruction dans le cadre d'une information judiciaire qui sera ouverte dans la matinée, et d'une possible mise en examen. Le parquet de Paris nous a signalé à la mi-journée qu'il avait ouvert information judiciaire du chef d'agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité sur la victime. Le parquet a de surcroît requis le placement sous contrôle judiciaire de Christophe Ruggia. 

Mercredi soir, Christophe Ruggia et Adèle Haenel ont été confrontés l'un à l'autre dans les locaux de la police à Nanterre. 

Rym Bey avec R.V.