BFMTV

"Affaire conclue": un miroir acheté une centaine d'euros s'envole à plus de 100.000 euros

Un miroir vendu 127.000 euros dans "Affaire Conclue" sur France 2.

Un miroir vendu 127.000 euros dans "Affaire Conclue" sur France 2. - Capture d'écran - France Télévisions

Un miroir acheté dans un "vide-maison" une centaine d'euros, a trouvé preneur dans "Affaire conclue" pour 127.000 euros, établissant un record pour l'émission.

Elle l'avait acheté "une centaine d'euros" dans vide-maison. Un miroir, estimé à 6.000 euros dans l'émission Affaire Conclue sur France 2, a finalement été acheté 127.000 euros.

Il s'agit d'un miroir dessiné par créatrice de bijoux et d'objets de décoration Line Vautrin (1913-1997), en acétate de cellulose incrusté de miroirs. Ce modèle de miroir, rare, est baptisé "étincelle", et date des années 1950. La cote de Line Vautrin a explosé en 2015, à l'occasion d'une vente organisée par sa fille.

Les enchères sont d'ailleurs montées très vite, dépassant rapidement l'estimation de l'experte.

"Vraiment disproportionné'

Le miroir a, au passage, battu le record atteint dans l'émission, un buste de Napoléon adjugé 21.000 euros.

"Ca devient vraiment disproportionné, avait lâché Benoît Charraudeau, le galeriste qui a acheté le miroir en question lors de l'émission diffusée le 8 juin, et grand amateur de Line Vautrin. "Le record pour ce modèle est de 40 à 50.000 euros", avait-il ajouté, aiguillonné par le galeriste Damien Tison, également désireux d'acquérir l'objet.

Il est néanmoins ravi de son achat. "Je ne pense pas que je ferai la 'culbute', comme on dit, avec ce miroir, mais j'y tenais particulièrement, car je suis l'un des spécialistes de l'artiste Line Vautrin, a-t-il ainsi déclaré à Télé Loisirs. (...) Je le voulais vraiment. Je vais pouvoir l'exposer dans ma galerie. On verra ce que ça donne avec mon réseau de clients internationaux, qui sont très friands de cette artiste".

Ce miroir pourrait même, comme l'a expliqué Benoît Charraudeau, lors de l'émission, attirer l'attention de Madonna, qui est une "grande collectionneuse de Line Vautrin". "Je ne désespère pas qu'un jour elle passe le pas de ma porte", a-t-il conclu. Pour ce prix-là, il s'est en tout cas offert un joli coup de publicité.

Magali Rangin