BFMTV

Le prince Albert, atteint du coronavirus ne "pense pas" avoir contaminé le prince Charles

Le prince Albert II de Monaco et la princesse Charlène en juin 2018 (photo d'illustration)

Le prince Albert II de Monaco et la princesse Charlène en juin 2018 (photo d'illustration) - Valéry Hache - AFP

Le prince Albert de Monaco, atteint du coronavirus, a donné de ses nouvelles ce jeudi matin, au micro de Stéphane Bern sur RTL.

Il est le premier chef d'Etat à avoir contracté le coronavirus. Le prince Albert de Monaco a donné ce matin sur RTL, au micro de Stéphane Bern. 

"Ca va pas mal, je n'ai plus de fièvre, a-t-il déclaré. Je tousse encore un peu. J'espère que c'est la fin du tunnel que je commence à apercevoir.". 

Interrogé sur son traitement, Albert a indiqué en avoir discuté avec Christian Estrosi, fervent supporteur de la chloroquine, traitement controversé contre le virus. "Les médecins m'ont dit que mon état ne nécessitait pas ce genre de traitement", a-t-il expliqué.

"Je ne lui ai jamais serré la main"

On a appris mercredi que le prince Charles, héritier de la couronne britannique, avait lui aussi contracté le virus. 

"J'ai rencontré Charles le 10 mars, invité à une table ronde de sa fondation, explique le prince Albert. Je ne lui ai jamais serré la main. On s'est salué de loin. Je ne pense pas que je puisse être accusé de l'avoir contaminé, ajoute-t-il en riant. Mais il y avait beaucoup de monde dans ce centre de congrès. Il a eu d'autres occasions de le contracter".

Séparé de son épouse et ses enfants, le temps de sa maladie, le prince Albert assure leur parler "tous les jours en Facetime". Et espère "pouvoir les rejoindre prochainement". Sur une initiative de la princesse Stéphanie, les Monégasques chantent sur leur balcon l'hymne local, chaque jour à 17 heures. 

"Ce sont des gestes touchants qui me vont droit au coeur", assure Albert, rappelant qu'"il y a aussi, comme en France, les applaudissements pour le personnel soignant".

"Aucune inquiétude"

Le gouvernement de Monaco a annoncé la fermeture samedi dernier à minuit "des lieux recevant du public, non essentiels à la vie du pays" jusqu'à nouvel ordre, y compris les casinos, emblématiques de l'image et de l'histoire du pays. Les chantiers publics ont également été arrêtés à Monaco. 

Le prince Albert II, a été testé positif au Covid-19, la semaine dernière. "Son état de santé (n'inspirant) aucune inquiétude", il a pu continuer à travailler depuis ses appartements privés.

Magali Rangin