BFMTV

The Walking Dead : le réalisateur évoque la fin de la série

-

- - AMC

The Walking Dead, une histoire de zombies comme les autres ? Le réalisateur Robert Kirkman semble vouloir se détacher du genre pour créer son final. Si la série n’est pas prête de s’arrêter pour le moment, le cinéaste parle de ce qu'il aimerait pour la fin.

Un monde apocalyptique où l’humanité est sans cesse menacée par les zombies. La trame déjà vue à l’écran, se finit souvent de la même manière, ce qui a tendance à énerver le réalisateur de The Walking Dead. Alors que Norman Reedus, l’acteur qui incarne Daryl Dixon, pensait à un final tragique avec la mort de la race humaine, Robert Kirkman ne voit visiblement pas les choses de la même manière.

Pour lui, pas question de faire comme tout le monde. Il explique sa vision du final de The Walking Dead au cours d’une interview pour l’humoriste Marc Maron dans le cadre de ses très remarquées "WTF podcasts". Dans la vidéo, il s’emporte au sujet des films classiques de zombies : "Ils ne résolvent jamais le problème. À la fin de chaque film, ils sont là à se dire : 'Le monde est envahi de zombies, mais nous n'avons plus le temps, le film touche à sa fin, à la prochaine'".

Ce qui gêne le réalisateur, ce sont le manque de cohérence et la facilité d’un tel parti pris : "Mais, comment continuez-vous à trouver de la nourriture, un abri et à protéger vos proches pendant des années et des années, et faire face à la chute de la civilisation ? Comment cela vous affecte ? Les personnes faibles deviennent fortes, et les gens forts deviennent faibles, et les gens deviennent fous."

Une fin à contre-courant des autres films

Le réalisateur semble vouloir creuser un peu plus la fin de The Walking Dead, en soulevant des problèmes souvent éludés jusqu’à présent. L’occasion d’aller à rebours de tous les films du genre en faisant un happy end ? Robert Kirkman ne semble pas contre : "Les gens parlent souvent du côté sombre, lugubre de The Walking Dead, et d'un certain point de vue, oui, c'est horrible. Les personnages voient leurs proches se faire dévorer et vivent de terribles moments. Mais moi, je vois l'histoire dans son ensemble, jusqu'à ce que l'humanité parvienne à surmonter cette situation apocalyptique a priori insurmontable".

Mais face au succès de la série, les saisons risquent bien de continuer à se multiplier. Les fans ne verront donc pas tout de suite ce final évoqué par le réalisateur. Son spin-off, intitulé Fear The Walking Dead, sortira le 11 octobre aux Etats-Unis.

Clara Crochemore pour BFMTV