BFMTV

Russell Crowe et Azealia Banks: une soirée qui dérape

Russel Crowe / Azealia Banks

Russel Crowe / Azealia Banks - AFP

La rappeuse a menacé de poignarder les invités d'une soirée organisée par l'acteur néo-zélandais à Beverly Hills, avant d'être évacuée.

Une soirée qui passe à "ça" du bain de sang. Samedi dernier, Russell Crowe invite une dizaine de personnes dans sa suite à Beverly Hills, afin de dîner et d'écouter de la musique. Parmi les convives, le rappeur et producteur RZA, qui vient accompagné d'Azealia Banks. 

Comme le rapportent le tabloïd TMZ et plusieurs témoins, les ennuis commencent lorsque la chanteuse, qui a été bannie de Twitter, se moque ouvertement des morceaux choisis par la star de Gladiator. Et en rajoute une couche en traitant Russell Crowe et un autre homme de "mecs blancs et ennuyeux". 

Comme dans un film de Tarantino 

Alors que des invités lui intiment l'ordre de se taire, l'artiste prend la mouche et se met à menacer les personnes présentes. "Ca vous plairait que je casse mon verre, vous l'enfonce dans la gorge et fasse gicler du sang partout comme dans un film de Tarantino?", s'écrie alors Azealia Banks, qui finit par être sortie de la pièce par Russell Crowe lui-même ainsi que la sécurité de l'hôtel, toujours d'après des témoins. 

Sur son compte Facebook, la rappeuse a donné une toute autre version. Dans une vidéo rapidement supprimée, elle a expliqué que Russell Crowe l'avait insultée et étranglée avant de la jeter dehors. A la suite de son message, plusieurs convives se sont manifestés pour la contredire. 

Nawal Bonnefoy