BFMTV

David Berman, leader du groupe Silver Jews, meurt à l'âge de 52 ans

David Berman dans le clip de "All My Happiness Is Gone", de son nouveau groupe Purple Mountains

David Berman dans le clip de "All My Happiness Is Gone", de son nouveau groupe Purple Mountains - Capture d'écran YouTube - Drag City

Le chanteur venait d'entamer son retour musical à la tête d'une nouvelle formation, après dix ans d'absence.

La musicien américain David Berman est mort ce mercredi à l'âge de 52 ans. Ancien leader du groupe de rock indépendant Silver Jews, il venait d'amorcer son retour à la tête du groupe Purple Mountains, après dix ans d'absence. Sa mort a été annoncée par son label Drag City. Les causes n'ont pas été révélées. Il était séparé de son épouse, Cassie Berman. 

"Nous ne pourrions pas être plus navrés de vous l'apprendre. David Berman est mort aujourd'hui. Un ami formidable et l'une des plus grandes sources d'inspiration qu'on ait connues s'en est allée. Repose en paix, David", peut-on lire dans le message du label diffusé sur Twitter. 

Conflits familiaux

Né en 1967 en Virginie, David Berman a connu le succès avec les Silver Jews, qui ont publié six albums entre 1994 et 2008. Alors que leur popularité commençait à atteindre le grand public, le groupe se sépare en 2009.

À l'époque, il avait évoqué son père comme raison principale de la dissolution de la formation. Richard Berman était un lobbyiste qui travaillait en faveur des industries du tabac et des armes à feu, selon Noisey. "Avant, je croyais que les chansons et les poèmes et le dessin permettraient de trouver et construire un refuge loin de son monde", avait-il expliqué à l'époque, comme le rapporte le Guardian.

Le mystérieux musicien, qui se produisait rarement - Variety ne fait état que d'une tournée, en 2006 - venait d'entamer son come-back à la tête d'une nouvelle formation, Purple Mountains. Leur premier album éponyme est sorti le 12 juillet dernier, et leur tournée américaine devait démarrer ce samedi. 

Benjamin Pierret