BFMTV

Le rappeur Young QC condamné à 99 ans de prison pour avoir commandité le meurtre de sa mère

BFMTV

Le jeune homme, originaire de Chicago, avait payé un ami pour tuer sa mère, afin d'hériter de son argent.

Young QC va passer le reste de sa vie derrière les barreaux. Le rappeur, de son vrai nom Qaw’mane Wilson, a été condamné à 99 ans de prison pour matricide, rapporte le Chicago Sun-Times.

En 2012, âgé de 23 ans, il avait payé un ami afin de tuer sa mère Yolanda Holmes - une mère "aimante" qui "gâtait son fils avec des habits de luxe, des bijoux et une Ford Mustang", rapporte le journal local. Le tueur, Eugene Spencer, a quant à lui été condamné à 100 ans de prison.

L'homme de main avait été conduit de nuit chez Yolanda Holmes par la petite amie de Young QC, où il l'avait abattue dans son sommeil avec une arme à feu après avoir étranglé le compagnon de celle-ci jusqu'à ce qu'il tombe inconscient. Sommé par le rappeur de s'assurer que sa mère était "bien morte", il était retourné sur la scène du crime juste après en être sorti, avant de la poignarder à plusieurs reprises.

Assurance-vie et accès à son compte en banque

Après le décès de sa mère, Qaw’mane Wilson avait hérité d'une coquette somme par le biais de son assurance-vie, et en avait profité pour customiser sa voiture. Il avait également retiré plusieurs milliers de dollars de son compte en banque, dont il avait l'accès, et avait "fait pleuvoir" des liasses de billets sur une foule (des fans, selon lui) - la vidéo de ce moment a été partagée sur Youtube, et utilisée contre lui au tribunal.

"Il s'agit d'un matricide, du meurtre de sa propre mère. Tout ce qu'il voulait, elle le lui donnait. Une voiture, un travail. On pourrait dire qu'il était pourri gâté. Elle lui a donné la vie, et cela a été son choix de lui prendre la sienne", a déclaré le juge.

Aujourd'hui âgé de 30 ans, le rappeur a assuré: "Personne n'aimait plus ma mère que moi. Elle était tout ce que j'avais".

Nawal Bonnefoy