BFMTV

La star de Melrose Place, Heather Locklear, devra suivre un traitement en clinique pour éviter la prison

Heather Locklear

Heather Locklear - Frazer Harrison - Getty Images North America - AFP

La justice a prescrit un séjour en clinique à l'actrice, après deux incidents survenus en 2018. Selon TMZ, il s'agit d'un établissement psychiatrique.

Heather Locklear a de nouveau des ennuis judiciaires. D'après CNN, la star de Melrose Place n'a pas contesté les huit chefs d'accusation de violence dont elle fait l'objet. Elle a été condamnée vendredi à 120 jours de prison, qu'elle n'aura pas à honorer si elle se soumet à un traitement en clinique d'ici au 6 septembre. Elle a par ailleurs été mise en probation pour trois ans.

Les faits qui lui sont reprochés concernent deux événements. En février 2018, des policiers se sont rendus à son domicile de Thousand Oaks, en Californie, après avoir été alertés d'un incident entre elle et son petit-ami. D'après TMZ, elle se serait alors montrée violente avec un officier de police. Des preuves de violence envers son petit ami aurait été retrouvées mais il n'a pas déposé plainte, précise CNN.

Nouvelles violences en juin

Le second incident est survenu en juin de la même année, lorsque des policiers se sont à nouveau présentés chez elle. Toujours selon TMZ, elle aurait à nouveau été violente, et s'en serait prise aux policiers et aux premiers secours. 

Le site people précise que son traitement en clinique aura lieu dans un établissement psychiatrique et durera 30 jours. D'après de nombreux médias américains, elle a déjà effectué plusieurs séjours en cure de désintoxication. La justice lui interdit également de posséder des armes et de consommer de l'alcool, ainsi que des médicaments qui ne lui ont pas été prescrits par un médecin.

Benjamin Pierret