BFMTV
People

Kim Kardashian a donné un cours de deux heures à la Harvard Business School

Kim Kardashian à Beverly Hills, en Californie, le 9 février 2020

Kim Kardashian à Beverly Hills, en Californie, le 9 février 2020 - Jean-Baptiste Lacroix © 2019 AFP

Lors de ce cours de commerce, la star américaine s'est notamment exprimée sur la création et la gestion de sa marque de sous-vêtements, Skims, fondée en 2019.

Le temps d'une journée, Kim Kardashian s'est reconvertie en professeur à Harvard. Vendredi, la star a donné un cours de commerce à des étudiants pendant deux heures au sein de la célèbre université américaine.

Lors de cette intervention, celle qui s'est fait connaître grâce à l'émission L'Incroyable famille Kardashian, s'est notamment exprimée sur la création de sa marque de sous-vêtements Skims - estimée à plus de 3,2 milliards de dollars -, sur son marketing et la gestion de sa clientèle, en présence du co-fondateur de l'enseigne, Jens Grede.

Kim Kardashian a également confié sur Instagram être fière que Skims devienne une étude de cas dans une école de commerce aussi prestigieuse que celle d'Harvard.

"Je pense que beaucoup de gens ont encore du mal à la voir comme une femme d'affaire qui codirige une entreprise qui vaut plusieurs milliards de dollars", a déclaré une étudiante, présente lors de cours, au média NBC.

Empire commercial

En 2021, Kim Kardashian a officiellement atteint le statut de milliardaire en figurant pour la première fois sur dans la fameuse liste établie chaque année par Forbes. Grâce à ses deux entreprises de cosmétiques et de lingerie, KKW Beauty et Skims, sa fortune est estimée à plus d'1,8 milliard de dollars par le magazine américain.

Véritable femme d'affaire, la vedette de téléréalité âgée de 42 ans, a également annoncé en septembre dernier vouloir se lancer dans un nouveau secteur et avait dévoilé la création de sa propre société de capital-investissement.

Baptisée SKKY Partners, cette entreprise a pour secteurs cibles "les produits de consommation, le commerce électronique et numérique, les médias, l'hôtellerie et le luxe", selon une publication sur le compte Instagram de l'entreprise.

Carla Loridan