BFMTV

Coloriages, jeux, albums gratuits... les auteurs de BD embellissent notre confinement

Un dessin de Fabien Öckto Lambert dans le cadre de #Coronamaison, le jeu lancé par Pénélope Bagieu.

Un dessin de Fabien Öckto Lambert dans le cadre de #Coronamaison, le jeu lancé par Pénélope Bagieu. - Twitter.com - Fabien Öckto Lambert (@_ockto_)

Coloriage, cadavre exquis, jeu interactif… sur Twitter, Boulet, Pénélope Bagieu ou encore Lewis Trondheim proposent des jeux pour divertir petits et grands le temps du confinement.

Confinés comme tout le monde, les auteurs et autrices de BD rivalisent d'inventivité et d'imagination pour divertir les Français bloqués chez eux. Passage en revue des initiatives et des jeux imaginés par Boulet, Pénélope Bagieu ou encore Lewis Trondheim pour divertir petits et grands le temps du confinement. 

La #Coronamaison

Tout est parti d'un tweet, le 15 mars, de Pénélope Bagieu (Culottées, Sacrées sorcières): "Ça vous dit de faire cadavre exquis géant en dessin, les gens qui dessinent? Pour s’occuper." Elle a ainsi repris l'idée du designer Oscar Barda de représenter l'intérieur idéal de confinement.

L'illustrateur Tim a réalisé le dessin initial, une chambre vide avec un escalier qui mène à un autre appartement. "C’est un dessin très basique, pour que tout le monde puisse se l’approprier. Les parents font participer leurs enfants ; les profs, leurs élèves… J’ai dessiné ça en un quart d’heure, pour rigoler. Et il y a déjà plus de 200 propositions!", a déclaré Tim à Ouest France

Le jeu de dessin de Boulet 

Le dessinateur a imaginé un jeu de dessin parfait pour les enfants. Intitulé Hybrides, il ne requiert qu'une feuille de papier pour y dessiner une grille de 7 cases sur 7. Il faut ensuite y ajouter en abscisse et en ordonnée "six bestioles/trucs au pif" qui vont des nounours aux zombies en passant par les voitures.

Une fois les croquis réalisés, il faut jeter deux fois les dés puis dessiner dans la case correspondante un hybride. Si la case est blanche, le joueur gagne un point. Si la case est déjà dessinée, le point va à l'auteur du dessin.

Le jeu passe en mode "mort subite" lorsqu'il ne reste plus que douze cases. Si la case est blanche, le joueur gagne désormais deux points. Si la case est déjà dessinée, le point va à l'auteur du dessin, qui a le droit de dessiner dans une case de son choix.

Des coloriages avec les dessinateurs

Vous avez oublié d'acheter des cahiers de coloriage pour vos enfants? Pas de panique, les dessinateurs arrivent à la rescousse! Nob, auteur de la série à succès Dad, propose sur sa page Facebook des planches de BD à colorier. "Pour ceux qui sont en panne d'imprimante, ou d'encre... pas grave! C'est l'occasion d'un nouvel atelier: vous mettez le dessin en plein écran, et vous ou vos enfants, ou toute la famille, doit s'entrainer à refaire le dessin sur une feuille. Ensuite, plus qu'à mettre en couleur!", indique-t-il.

D'autres dessinateurs et dessinatrices - comme Elise Gravel, Cati BaurMarion Barraud, Sandrine, Arthur de Pins, Pénélope Bagieu, AlexeRiad Sattouf et Pascal Jousselin - se sont prêtés à l'exercice. "Je suis comme tout le monde un peu ébahie, un peu paniquée par ce qu'il se passe. Je tente de trouver l'apaisement et vraiment la répétition du même geste est tellement relaxante pour moi. Alors voici quelques coloriages!", a déclaré sur Twitter Marion Barraud.

Un jeu interactif avec Lewis Trondheim

Le créateur de Lapinot a imaginé pour Twitter un jeu interactif pour stimuler l'imagination de ses abonnés. Le principe est simple. Chaque jour, à 14 heures, Trondheim publie les trois premières cases d'une histoire et invite les internautes à imaginer la suite: "À vous de dessiner (même mal, pas de réponse écrite acceptée) la dernière case (à mettre dans le fil des réponses) et si vous êtes le premier à trouver ce que j'ai imaginé, je vous enverrai une carte postale", annonce-t-il. 

Le prochain Joann Sfar sur Instagram

Autre proposition inédite, de la part de Joann Sfar cette fois: le créateur du Chat du Rabbin dévoile chaque jour sur son compte Instagram une case du nouvel album d'Aspirine, série dérivée de Petit Vampire et de Grand Vampire. "Puisque personne n'imprime rien ces jours-ci, je vais mettre le prochain album d'Aspirine sur Instagram. Case après case", a-t-il indiqué. Dans ce "journal du confinement", le dessinateur met en scène avec son humour habituel des vampires dépressives à l'idée de rester enfermées et de ne plus pouvoir croquer les humains. 

Des BD gratuites

Les éditions Dargaud proposent en libre accès, avec l'accord des auteurs et des autrices, dix albums de leur catalogue. Au programme: plusieurs séries pour enfants (Ana Ana, Sardine de l'espace, Boule & Bill, Pico Bogue), des récits d'aventure (Le Monde de Milo, Murena, Long John Silver, Le Scorpion) et des classiques (La Marque Jaune, chef d'œuvre du 9e Art avec Blake et Mortimer et Le Jour du soleil noir, le premier volet de XIII). Les éditions Cornélius ont également rendu accessible la revue Nicole et Franky, avec des histoires de Robert Crumb et Charles Burns.

Des affiches imaginaires de films pour rêver

Le dessinateur Quentin Zuttion a commencé sur Twitter un "thread" recensant des affiches imaginaires de films réels: Portrait d'une jeune fille en feu, Grave, Titanic, L'Esquive, It Follows, Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain... l'artiste ré-interprète des classiques du cinéma et nous donne envie de les (re)voir.

Les Vieux fourneaux vs. l'attestation de déplacement

On termine avec un gag de Paul Cauuet et Wilfrid Lupano, les co-créateurs des Vieux fourneaux, qui tournent en dérision l'attestation de déplacement. 

Tant qu'il y a du dessin, il y a de l'espoir!

Jérôme Lachasse