BFMTV

Un sosie de Ryan Gosling piège une cérémonie en Allemagne en venant récupérer le prix de l'acteur

Le faux Ryan Gosling au moment de recevoir son prix

Le faux Ryan Gosling au moment de recevoir son prix - 2DF

En pleine cérémonie aux Goldene Kamera Awards, un comédien ressemblant vaguement à la star canadienne est monté sur scène afin de récupérer un prix revenant à La La Land.

Décidément, en 2017, les cérémonies de remise de prix enchaînent les gaffes. Surtout quand il s'agit de La La Land. Si les Oscars ont fait fort en annonçant le nom de la comédie musicale au lieu de Moonlight pour le film de l'année, les Goldene Kamera Awards, qui se déroulaient mercredi en Allemagne, ont quant à eux donné une statuette à... un parfait inconnu, rapporte le DailyMail.

"Messieurs tenez vos femmes et Mesdames, tenez vos maris. Voici le seul et unique... Ryan Gosling!", lance, pas peu fier, le présentateur Steven Gäetjen, alors qu'un homme entre sur le plateau. Ce dernier, qui n'a rien de l'acteur de Drive si ce n'est les cheveux blonds, les yeux clairs et un noeud papillon, se saisit alors du trophée et se lance dans un discours.

"Bonsoir, je suis Ryan Gosling. Je dédie ce prix à Joko et Klaas, merci beaucoup. Il y a un dicton à Hambourg, qui dit: 'bye, bye!'", déclare avec un fort accent allemand le mauvais sosie avant de s'échapper avec le précieux prix, devant un public médusé. 

Le cuisinier originaire de Munich repart avec le prix

Dans la foule de spectateurs présents, on aperçoit notamment Jane Fonda, Nicole Kidman et Colin Farrell, très mal à l'aise en réalisant l'imposture. L'homme qui a récupéré le prix s'appelle en réalité Ludwig Lehner, et il est cuisinier à Munich.

Grâce à une fausse agence de talents créé par leurs soins, deux humoristes, Joko Winterscheidt et Klaas Heufer-Umlauf, ont réussi à convaincre les organisateurs des Goldene Kamera Awards que Ryan Gosling en personne serait présent à l'événement afin de recevoir un prix pour La La Land. Et histoire que le mauvais sosie ne se fasse pas démasquer, les faux agents ont prétendu que l'acteur souffrait d'anxieté et préférait attendre dans sa loge sans passer par la case tapis rouge. 

Nawal Bonnefoy