BFMTV

Notre-Dame: dans les coulisses des décors du film de Jean-Jacques Annaud

Le tournage de "Notre-Dame brûle" de Jean-Jacques Annaud

Le tournage de "Notre-Dame brûle" de Jean-Jacques Annaud - Claire Fleury - BFMTV

Chaque jour, une vingtaine de personnes s'activent afin de fabriquer les décors du long-métrage, attendu en salles pour avril 2022.

Alors que se déroule le tournage du film Notre-Dame, de Jean-Jacques Annaud, chaque détail du décor est soigneusement pensé. Jean Rabasse, le chef décorateur, surveille la création des éléments, demandant à ajouter ici et là des marques du temps qui passe sur la reproduction du célèbre monument parisien.

"Chaque touriste signe un peu son passage, et on a des millions de graffitis sur Notre-Dame, qu'on a reproduit", raconte le spécialiste à BFMTV. "C'est très touchant de voir tous ces petits signes faits au fil du temps".

Plus de 40 décors fabriqués par des artisans

C'est un travail titanesque pour les artisans dédiés à ce projet: chaque jour, de nouveaux décors arrivent ou sont fabriqués dans un studio dédié. Le rythme de travail est soutenu et une vingtaine de personnes s'activent au quotidien.

"On reproduit la charpente du beffroi. C'est un petit bout immense... qui fait treize mètres de haut", explique le réalisateur Jean-Jacques Annaud. Soit l'équivalent, selon Jean Rabasse, d'un immeuble de quatre étages. Il devra ensuite être patiné.

"C'est de la sculpture, de la peinture... C'est beaucoup de techniques, des effets spéciaux", détaille le décorateur. "Pour réussir à faire ce film, c'est presque un travail de chien tellement ça aura été long".

En tout, plus d'une quarantaine de décors ont été construits pour les besoins du long-métrage. Le public pourra découvrir le résultat sur grand écran en avril 2022.

Nawal Bonnefoy avec Claire Fleury