BFMTV

Love: l'interdiction aux moins de 18 ans confirmée

"Love" est sorti sur les écrans le 15 juillet 2015.

"Love" est sorti sur les écrans le 15 juillet 2015. - Wild Bunch Distribution

Le Conseil d'Etat a confirmé l'interdiction aux moins de 18 ans du film sulfureux et polémique de Gaspar Noé

Le Conseil d'Etat a finalement tranché. Ce mercredi 30 septembre, celui-ci a confirmé l'interdiction aux moins de 18 ans du film Love du cinéaste Gaspar Noé, rejetant ainsi un recours du ministère de la Culture qui contestait cette interdiction.

Dans son arrêt, le Conseil d'Etat valide une décision du tribunal administratif de Paris qui, le 30 juillet, avait jugé que le film Love devait être interdit aux moins de 18 ans en raison de ses scènes de sexe non simulées.

Depuis sa sortie en salles le 15 juillet 2015, le long-métrage sulfureux, présenté lors du dernier Festival de Cannes, s'était retrouvé au coeur d'une vive polémique en étant successivement classé interdit aux moins de 16 ans, puis interdit aux moins de 18 ans.

"Un film sentimental" pour Gaspar Noé

Cet été, le tribunal administratif de Paris avait décidé d'interdire la diffusion aux mineurs du film Love. L'association Promouvoir, proche des milieux catholiques traditionnalistes, avait porté plainte en raison des nombreuses scènes de sexe non simulées et filmées en gros plan. Mais le réalisateur Gaspar Noé s'était défendu sur le plateau de BFMTV: "Le film est très sentimental. On est dans un pays où la création est mise en valeur et où l’expression est libre."

Il avait alors poursuivi, agacé: "Il n’y a rien de honteux. Une bite est une bite, tous les hommes en ont une. Dans les parcs, on voit bien le sexe des statues. Je ne sais pas pourquoi on continue à s’affoler dès que quelqu’un baisse son froc. (...) C’est l’essence de la vie. On vient au monde parce que l’on fait l’amour."

Fabien Morin avec AFP