BFMTV

Léa Seydoux bientôt au côté de Channing Tatum dans une adaptation Marvel ?

Léa Seydoux à la projection de The Lobster lors du dernier Festival de Cannes, en mai 2015.

Léa Seydoux à la projection de The Lobster lors du dernier Festival de Cannes, en mai 2015. - Bertrand Langlois - AFP

L’actrice française s’est vu offrir un rôle dans un spin-off de X-Men, Gambit, au côté de Channing Tatum.

Léa Seydoux sera-t-elle bientôt à l’affiche d’une nouvelle superproduction hollywoodienne? L’actrice française, 'palmée' à Cannes grâce à son rôle dans La vie d’Adèle, serait en discussion pour intégrer le casting du film Gambit, spin-off de X-Men produit par la Fox et réalisé par Rupert Wyatt, comme l’a révélé le site spécialisé Deadline.

L’artiste s’est vu proposer le rôle de Belladonna Boudreaux aka Bella, une tueuse assoiffée de vengeance, amoureuse de Gambit (joué ici par Channing Tatum) et qui prend la tête de la Guilde des Assassins. Un personnage pour lequel étaient également pressenties Abbey Lee (Mad Max: Fury road) et Rebecca Ferguson (Mission Impossible: Rogue Nation).

Gambit sortira en salles le 7 octobre 2016. Avant lui, c’est X-Men Apocalypse qui aura la mission de séduire les fans de super-héros, avec une sortie prévue pour le 27 mai 2016.

Une suite logique

Avec Gambit, Léa Seydoux ajoute un énième blockbuster à son prestigieux CV. La petite frenchie, aujourd'hui représentée par WME, United Agents et Agence Adequat, a été adoptée par Hollywood. Après avoir conquis de grands noms du 7ème Art tels que Wes Anderson (The Grand Budapest Hotel), Ridley Scott (Robin des Bois), Quentin Tarantino (Inglorious Basterds) ou encore Woody Allen (Midnight in Paris), elle sera bientôt à l'affiche du nouveau James Bond, 007 Spectre, dans lequel elle donne la réplique à Daniel Craig et Monica Bellucci. 

Aucun doute: outre-Atlantique, la côte de popularité de l'actrice de 30 ans n'arrête pas de grimper, comme en témoigne la Une du Vanity Fair US de mars 2014, sur lequel elle avait pris la pose aux côtés de Julia Roberts, George Clooney ou encore Jared Leto. 

Léa Seydoux (à droite) en Une de Vanity Fair spécial Hollywood.
Léa Seydoux (à droite) en Une de Vanity Fair spécial Hollywood. © Vanity Fair
https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV