BFMTV

Le dernier film inachevé d'Orson Welles verra-t-il le jour?

Le dernier film inachevé d'Orson Welles verra-t-il le jour?

Le dernier film inachevé d'Orson Welles verra-t-il le jour? - Philippe Bouchon - AFP

Le dernier film d'Orson Welles, resté inachevé depuis trente ans, pourrait sortir en salles grâce à un jeune producteur. Il a lancé une campagne de financement participatif pour réunir 2 millions de dollars.

Il manque près de 2 millions de dollars pour terminer le film inachevé d'Orson Welles. Un jeune producteur, Filip Jan Rymsza, s'est mis en tête de sortir The other side of the wind, dernier film resté inachevé du réalisateur de Citizen Kane.

Pour réunir les 2 millions de dollars qui lui manquent, et à l'occasion du centenaire de la naissance d'Orson Welles le 6 mai dernier, Filip Jan Rymsza a lancé une campagne de financement participatif sur Indiegogo. Au bout de 8 heures, le film avait déjà recueilli 16.000 dollars.

En octobre 2014 seulement, au terme de cinq ans de travail, de lutte, de complications financières, et de suppliques, le producteur a pu accéder au film, stocké dans un entrepôt de Bagnolet. "C'était surréaliste", décrit-il dans le Hollywood Reporter. "C'était un entrepôt totalement banal, avec une porte en métal et sans aucun panneau, qui contenait des boîtes et des boîtes de films sur deux palettes. Mais tout était là".

"Il nous a fallu des années pour le retrouver"

"Des décennies de bataille judiciaire ont empêché le film de voir le jour", explique Filip Jan Rymsza. Même en 2011, alors que nous étions à deux doigts de résoudre tous ces problèmes, le labo français qui stockait les négatifs du film a fait faillite, on a perdu la trace du matériel. Il nous a fallu des années pour le retrouver".

The other side of the wind, tourné au début des années 70, est une sorte de mise en abyme. Le réalisateur John Huston y campe un cinéaste vieillissant. "C'est l'histoire d'un réalisateur mythique, tombé en disgrâce à Hollywood, et qui revient pour tourner son propre film de come-back", décrit pour le Hollywood Reporter Josh Karp, auteur d'un livre sur le making-of du film. "C'est un film sur un salaud de réalisateur... C'est un film sur nous, John", aurait répondu Orson Welles à John Huston qui lui posait la question.

Tourné dans un style documentaire, et réalisé par Welles après dix ans passés en Europe, indépendamment des studios, The other side of the wind était censé "relancer sa carrière", comme l'explique Filip Jan Rymsza dans une vidéo sur Indiegogo. Mais après cinq ans de tournage, le projet s'est arrêté, faute de moyens. Orson Welles ne voulait pas laisser le film lui échapper. Il est mort en 1985, sans pouvoir le terminer.

La campagne de crowdfunding s'achève le 14 juin prochain. On saura alors si le dernier film d'Orson Welles verra enfin le jour. Un étrange objet cinématographique, proche du documentaire, avec John Huston, Dennis Hopper, et Claude Chabrol, et dont Welles, selon son propre aveux, n'avait pas la moindre idée de ce que le titre signifiait.

-
- © Capture d'écran Indiegogo
Magali Rangin