BFMTV

Jurassic World : critique du film évènement

-

- - Universal

Vingt deux ans après le film Jurassic Park, les dinosaures sont de retour sur grand écran. Colin Trevorrow a dévoilé ce mardi 10 juin Jurassic World, une suite surfant sur la nostalgie des fans autour de la saga culte de Steven Spielberg.

Dans son long-métrage, Colin Trevorrow s’adresse aux adeptes du film culte de Steven Spielberg et entend bien les rendre nostalgiques. Ce quatrième opus reprend alors les codes de ses prédécesseurs, avec toujours des effets spéciaux à couper le souffle et des dinosaures plus vrais que nature.

Avec une pointe d’humour, de romance et un casting de haute voltige, Jurassic World nous fait vivre une expérience haute en couleur et forte en adrénaline.

Hommage à Jurassic Park

Si certains passages nous donnent une impression de déjà vu - un couple de héros qui doit sauver ses neveux - le film de Colin Treverrow fait bien suite au tout premier Jurassic Park.

L’histoire a belle et bien évolué et le parc est aujourd’hui ouvert au monde entier, réunissant plus de 20 000 visiteurs par jour. De nombreuses références font cependant hommage au premier volet de Spielberg. On retrouve ainsi une statut érigée de John Hammond, le premier créateur, ou encore les casques à vision infrarouge.

Malgré un scénario légèrement balbutiant, Jurassic World a su toucher son public, notamment par la relation que Chris Pratt, le héros, entretient avec ses Velociraptors apprivoisés.

Alice Bouvet pour BFMTV