BFMTV

George Floyd: de Netflix à Disney, Hollywood apporte son soutien au mouvement Black Lives Matter

Graffiti représentant George Floyd, le 31 mai 202 à Los Angeles

Graffiti représentant George Floyd, le 31 mai 202 à Los Angeles - APU GOMES / AFP

Les poids lourds de l'industrie cinématographique et cathodique ont rendu hommage à George Floyd. Le soutien de Disney, qui a fait un don conséquent à la campagne de Donald Trump en 2016, a été contesté.

Ce week-end, à quelques heures d'intervalle, alors que plusieurs manifestations étaient organisées aux Etats-Unis pour rendre hommage à George Floyd, les poids lourds de l'industrie cinématographique et cathodique, de Netflix à Disney en passant par HBO, Dreamworks et l'Académie des Oscars, ont apporté leur soutien au mouvement Black Lives Matter.

"Être silencieux est être complice. La vie des Noirs compte. Nous avons une plateforme, et nous avons le devoir envers nos abonnés, nos employés, nos créateurs et nos talents noirs de faire entendre notre voix", a écrit Netflix sur Twitter.

Ce message, applaudi par Ava DuVernay, la réalisatrice de Dans leur regard, a été partagé sur tous les comptes du service de streaming, y compris sur celui de Netflix France. 

HBO, qui s'est rebaptisé #BlackLivesMatter sur Twitter, a cité l'écrivain James Baldwin:

"Ni l'amour ni la terreur ne rendent aveugle. C'est l'indifférence qui rend aveugle." Et la chaîne d'ajouter: "Nous soutenons nos collègues, employés, fans, acteurs et conteurs noirs - tous affectés par cette violence insensée."

Le soutien contesté de Disney

"La mort de George Floyd n'est pas acceptable. Nous sommes solidaires de nos membres, collègues, conteurs et artistes noirs et de tous les Noirs de ce pays car nous savons que la vie des Noirs compte. L'Académie des Oscars ajoute sa voix pour demander justice. Nous devons mettre la lumière sur le racisme et faire ce que nous avons à faire pour nous améliorer", a ajouté l'Académie des arts et des sciences du cinéma.

Disney, via ses filiales Disney Animation, Pixar, Marvel et Star Wars, a dénoncé le racisme:

"Nous sommes pour l'inclusion. Nous soutenons nos employés, nos scénaristes, nos créateurs noirs et la communauté noire. Nous devons nous unir et faire entendre notre voix."

Le message du studio n'a cependant pas rencontré le même écho que les autres. Le site spécialisé Cartoon Brew a en effet rappelé que Ike Perlmutter, le président de Marvel Entertainment, détenu par Disney, a fait don d'au moins 15 millions de dollars à la campagne de Donald Trump en 2016. La Walt Disney Company a de son côté fait un don de 5 millions de dollars.

Jérôme Lachasse