BFMTV

Fourchette, Duke Caboom, Gabby Gabby… les secrets des nouveaux personnages de Toy Story 4 

Affiche de Toy Story 4

Affiche de Toy Story 4 - Disney Pixar

Le réalisateur Josh Cooley et les producteurs Jonas Rivera et Mark Nielsen reviennent sur la genèse de Toy Story 4 et en présentent les nouveaux personnages. Attention spoilers.

Woody, Buzz et Bo, les héros de Toy Story, reviennent pour un quatrième et dernier tour de piste qui réserve quelques surprises et plusieurs scènes très émouvantes.

Les anciens jouets d’Andy appartiennent désormais à Bonnie. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour Woody et ses amis jusqu’au jour où le joyeux shérif n’intéresse plus Bonnie. Son intérêt se porte désormais sur Fourchette, une espèce de créature de Frankenstein imaginée à partir de détritus qui une fois devenu vivante n’a qu’une seule envie: se jeter dans une poubelle.

Lorsque Fourchette et Woody sont séparés, commence une nouvelle aventure au cours de laquelle le shérif va comprendre ce que cela signifie réellement d’être un jouet. Rencontrés au festival d’Annecy, le réalisateur Josh Cooley et les producteurs Jonas Rivera et Mark Nielsen reviennent sur la genèse du film et en présentent les nouveaux personnages. Attention spoilers.

Le retour de la bergère et les jouets perdus

La Bergère
La Bergère © Disney Pixar 2019
Josh Cooley: "C’est né de plusieurs choses. La première idée était de confronter la vision du monde de Woody à celle de Bo, la bergère. Dans le premier film, Woody s’écrie: ‘Je ne suis pas un jouet perdu!’ C’est la pire chose qui puisse lui arriver. L’idée de faire de Bo ce qu’il craint le plus était intrigante. La seconde idée, c’est que lorsque je me rends sur un terrain de jeu avec mes enfants, je les vois ramasser des jouets qui traînent par là. On ne sait pas d’où ils viennent, à qui ils ont appartenu… On s’est dit que ce serait drôle que certains de nos personnages soient ces jouets, qu’ils se rendent volontairement dans le bac à sable pour qu’on joue avec eux. C’était aussi une bonne manière d’étendre notre monde et de montrer à Woody qu’il y a d’autres choses hors de la chambre."

Gabby Gabby, un personnage de films d’horreur

Gabby Gabby
Gabby Gabby © Disney Pixar 2019
Josh Cooley: "Avant de commencer la production, nous nous sommes rendu chez beaucoup d’antiquaires pour nous inspirer. Il y a toujours des poupées effrayantes ou des marionnettes de ventriloque tapies dans l’ombre de ces boutiques… Nous nous sommes aussi rendu compte que nous n’avions jamais eu une poupée dans un des rôles principaux. C’était l’opportunité parfaite. Nous avons beaucoup joué avec l’ambiance un peu angoissante de ce genre de magasins pour qu’à la fin du film il y ait un effet de miroir entre Woody et Gabby Gabby.” 
Jonas Rivera: "C’était très amusant de faire de Gabby Gabby une méchante au début, puis d’en faire une antagoniste un peu différente de Stinky Pete [dans Toy Story 2, NDLR] ou Lotso [dans Toy Story 3, NDLR]. Nous ne voulions pas que les spectateurs perçoivent tout de suite la complexité de sa personnalité."

Fourchette, le jouet bricolé

Fourchette
Fourchette © Disney Pixar 2019
Josh Cooley: "Nous étions avec les autres scénaristes et nous discutions de la manière dont nos enfants sont capables de transformer n’importe quel objet en jouet. Nous nous sommes demandés si, dans un film de Toy Story, l’objet serait en vie. C’est en réfléchissant sur les règles de l’univers de la série que nous avons eu l’idée que Bonnie fabrique un jouet et lui insuffle la vie. Voir un jouet ‘naître’ et ne pas comprendre les règles du monde de Toy Story est très drôle. Nous avons aussi rapidement compris que [Fourchette] était le personnage parfait pour que Woody puisse expliquer quelle est la fonction d’un jouet et son importance. C’est aussi une manière de plonger un peu dans le subconscient de Woody pour découvrir sa nostalgie, le fait qu’Andy lui manque. C’est Claudio de Oliveira qui a trouvé comment Fourchette devait bouger. C’est un grand animateur."
Mark Nielsen: "Il travaille d’ailleurs en ce moment avec moi sur des courts-métrages consacrés à Fourchette qui seront disponibles sur la plateforme Disney+."

Ducky et Bunny, les jouets de fête foraine

Ducky et Bunny
Ducky et Bunny © Disney Pixar 2019
Mark Nielsen: "Ils ont beaucoup changé au fil de l’écriture du scénario. Au début, ils étaient dans le magasin d’antiquités. C’est là que Woody les rencontrait. Mais l’idée de jouets de fêtes foraines nous intriguait. Nous sommes toujours à la recherche d’environnements réalistes où l’on peut trouver des jouets. Nous n’avions jamais exploré cet aspect-là de l’histoire et c’est finalement une existence un peu triste. Ces jouets sont accrochés au mur et les enfants passent devant eux, sans les regarder. Il peut se passer des années pendant lesquelles ils ne pensent qu'à une seule chose, être choisis, et cela n’arrive jamais. Nous nous sommes dit que la fête foraine était un endroit intéressant pour ces deux personnages. Key & Peele [qui doublent les personnages en V.O., NDLR] ont tout de suite adoré l’idée. Ils ont apporté beaucoup de personnalité et de profondeur à Ducky et Bunny. On suivait le scénario, mais ils ont beaucoup improvisé. Cela a été très difficile de choisir!"
Josh Cooley: "Nous savions que les deux personnages seraient attachés par la main. Avoir un duo qui se connaît si bien était primordial. Cela fait plus de 15 ans qu’ils travaillent ensemble. Lors du doublage, on pouvait voir rien qu’en les regardant qu’ils savaient ce que l’autre pensait ou allait dire."

Duke Caboom, le mal-aimé

Duke Caboom
Duke Caboom © Disney Pixar 2019
Josh Cooley: "C’est un personnage exubérant mais aussi un peu triste. On s’est appuyé sur un fait: parfois, les publicités sont vraiment géniales et le jouet n’est pas à la hauteur. Je me rappelle avoir eu un Musclor et ensuite ma déception en découvrant qu’il n’était pas aussi parfait que dans la pub. On a imaginé ce que cela devait être pour un jouet d’être rejeté pour cette raison."
Jonas Rivera: "Surtout qu’il est conçu pour accomplir une tâche: sauter - et c’est exactement l’unique chose qu’il ne peut pas faire. C’est toute sa vie et on s’est débarrassé de lui à la minute où il est sorti de la boîte. On a joué avec lui une fois et on l’a envoyé dans un magasin d’antiquités. C’est triste que personne n’ait jamais joué avec Gabby Gabby, mais cela l’est encore plus dans le cas de Duke qui n’a pu jouer qu’une seule fois dans sa vie."

Le chat de l'antiquaire

Le Chat
Le Chat © Disney Pixar 2019
Josh Cooley: "Beaucoup de gens ont travaillé sur ce chat. Tous les gens qui connaissaient très bien les chats se sont tous portés volontaires lorsqu’ils ont entendu que nous allions faire ce personnage. Le résultat est incroyable. Nous n’avons pas passé beaucoup de temps sur ce personnage..."
Jonas Rivera: "... mais la fourrure, son cou… c’est magnifique. Ce qui est génial avec ce personnage, c’est qu’il ressemble à un adorable petit chat, mais en réalité c’est un monstre, un dragon." Josh Cooley: "Il est né pendant nos recherches. Chaque antiquaire que nous avons visité avait son propre chat. Je ne sais pas pourquoi." Jonas Rivera: "C’est pour éviter que les jouets ne fassent les 400 coups!"
Jérôme Lachasse