BFMTV

Azealia Banks accusée d'avoir tué des poulets dans son dressing

Azealia Banks en novembre 2014

Azealia Banks en novembre 2014 - John Sciulli - Getty Images North America - AFP

La rappeuse américaine a choqué les internautes en diffusant plusieurs vidéos dans lesquelles on aperçoit des cadavres de poulets dans son placard.

Azealia Banks enchaîne les polémiques. Dans une vidéo postée sur Instagram vendredi soir, la rappeuse de 25 ans a dévoilé l'intérieur de son dressing, et ce pour le plus grand dégoût des internautes. En effet, les murs et le plancher de son placard sont tapissés de ce qui semble être des plumes et des cadavres de poulets.

Trois années de brujeria

Si la vidéo en question a été supprimée peu après sa diffusion, elle a toutefois été capturée et publiée sur un compte fan de la chanteuse. On l'y voit, masque sur les yeux et outil à la main, expliquer qu'elle pratique la sorcellerie depuis maintenant trois ans.

"La quantité de merde qui est sur le point de dégager de mon sol là les gars, oh mon dieu. Trois années de brujeria. Ouais, maintenant je dois gratter toute cette merde. J’ai ma ponceuse et mon masque. C’est sur le point de partir", rapporte-t-elle à ses abonnés, qui sont plus de 451.000 à la suivre sur le réseau social.

"Les vraies sorcières font les vraies choses. Au cas où vous ne le sauriez pas, brujera est un mot espagnol qui signifie sorcellerie", poursuit-elle, comme on peut le voir dans des extraits capturés.

Sur les réseaux sociaux, les internautes sont montés au créneau et ont interpellé les associations de défense des animaux, dont la PETA. Peu après, Azealia Banks a posté une nouvelle image accompagnée du mot "sorcière" répétée une dizaine de fois. 

En octobre dernier, la rappeuse avait fait parler d'elle à la suite d'une soirée chez l'acteur Russell Crowe à Berverly Hills. Prise d'un accès de colère, la jeune femme avait menacé les invités de les poignarder. 

"Ca vous plairait que je casse mon verre, vous l'enfonce dans la gorge et fasse gicler du sang partout comme dans un film de Tarantino?" avait-elle lancé avant de se faire évacuer. 

Nawal Bonnefoy