BFMTV

Accusé d'avoir mis une main aux fesses de Taylor Swift, un DJ la poursuit en justice

Taylor Swift, le 30 août 2015, aux MTV Video Music Awards.

Taylor Swift, le 30 août 2015, aux MTV Video Music Awards. - Mark Ralston - AFP

Il lui aurait mis une main aux fesses en 2013. Un animateur radio, viré pour un geste déplacé à l'encontre de Taylor Swift, poursuit aujourd'hui la star et demande réparation.

Viré pour avoir "touché les fesses" de Taylor Swift, un animateur radio de Denver se retourne aujourd'hui contre la star, qu'il attaque en justice pour obtenir réparation. Le 2 juin 2013, David Mueller, DJ d'une radio du Colorado, rencontre Taylor Swift dans les coulisses d'un de ses concerts. Il est accompagné de sa petite amie. Tous trois sont pris en photo. La chanteuse assure que l'animateur en aurait profité pour soulever sa "jupe avec ses mains et touché ses fesses", rapporte CNN, ce dimanche.

Résultat, David Mueller et sa compagne sont éjectés du concert par le service de sécurité. Et l'animateur est licencié, deux jours plus tard, après un échange de coup de fil entre sa radio et l'équipe de Taylor Swift. Sauf que ce dernier nie tout geste déplacé à l'encontre de la star.

Absurde

"L'affirmation selon laquelle Monsieur Mueller a soulevé la jupe de Madame Swift et touché ses fesses, tout en tenant sa petite amie, devant le photographe de Madame Swift et son personnel de sécurité, pendant un événement sponsorisé est absurde. D'autant plus que, sur la photo, la jupe de Madame Swift est en place et non pas soulevée par Monsieur Mueller", précise la plainte du DJ.

L'équipe de Taylor Swift assure, dans un mail envoyé à CNN, n'avoir en rien influencé la décision de la radio de licencier son animateur, qui a pris cette initiative "en toute indépendance". David Mueller, dans le milieu depuis 20 ans, gagnait 150.000 dollars par an grâce à ses activités radiophoniques. Il demande désormais réparation.

Magali Rangin