BFMTV

Vents violents: 23 départements placés en vigilance orange

L'alerte orange a été étendue à 23 départements.

L'alerte orange a été étendue à 23 départements. - -

L'alerte orange qui concernait 14 départements de l'ouest de la France en raison de risques de vents violents et de vagues-submersion vient d'être étendue à 23 départements. Les vents les plus forts sont prévus vers le milieu de la nuit de lundi à mardi.

MISE A JOUR: un homme, qui se trouvait à bord d'un cargo en avarie, était recherché lundi au large de Brest, après être tombé à l'eau.

L'alerte orange vient d'être étendue à 23 départements au total: 14 départements du Nord-Ouest, deux départements de l'Ouest des Pyrénées et 7 départements du Centre et du Centre-Ouest (où les vents se lèveront dès cette nuit). Les neuf nouveaux départements sont: l'Ain, la Côte-d'Or, le Jura, la Loire, la Haute-Loire, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, le Rhône et la Saône-et-Loire. Les vents les plus forts sont prévus vers le milieu de la nuit de lundi à mardi.

En plus des trois départements du Finistère, du Morbihan et des Côtes d'Armor, onze avaient départements avaient été placés par Météo France lundi matin en vigilance orange en raison de risques de vents violents et de vagues-submersion (Basse et de Haute Normandie, du Nord-Pas-de-Calais ainsi que l'Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, la Mayenne et la Somme).

Selon le bulletin de Météo France, la dépression va continuer à se creuser dans les heures qui viennent et venir se positionner au nord-ouest de l'Irlande. En conséquence, une perturbation active va venir circuler sur l'ouest de la Bretagne dès mardi après-midi avant de concerner une partie nord-ouest de la France la nuit suivante.

> Les liaisons maritimes et ferroviaires perturbées

• Sur les lignes Caen-Cherbourg et Caen-Rennes, la chute d'un arbre a causé l'interruption du trafic SNCF, depuis 15 heures. Une vingtaine de trains serait concernée par cet incident. Des cars ont été affrétés pour acheminer les voyageurs sur ce parcours.

• De nombreuses liaisons maritimes ont été interrompues dans la matinée, dans l'Atlantique et dans la Manche, en prévision des vents forts attendus d'ici à mardi sur le nord-ouest de la France. Les compagnies concernées sont LD Lines, Brittany Ferries, Océane, et Penn Ar Bed.

> Jusqu'à 140 km/h sur les caps

A son passage, le vent de sud à sud-ouest se renforce nettement et s'accompagne de rafales à 90/110 km/h dans les terres et 100 à 120 km/h sur le littoral et jusqu'à 140 km/h sur les caps exposés.

Les vents les plus forts sont prévus vers le milieu de nuit de lundi à mardi. Les départements les plus exposés sont le Finistère et les cotes d'Armor. Les cumuls de pluies deviendront conséquents sur l'ouest de la Bretagne (20 à 40 millimètres en 24 heures, plus localement 50 millimètres). Par ailleurs, le littoral du sud du Finistère et du Morbihan est menacé par de fortes vagues pouvant entraîner des submersions sur les côtes.

La période à risque se situe entre lundi 18h00 et mardi 10h00. Le littoral de ces départements est concerné par le phénomène vagues-submersion. Le long de ce littoral, les très forts déferlements associés à ces puissantes vagues de secteur Ouest à Sud-Ouest et la surélévation importante du niveau d'eau au moment de la pleine mer (surcote de l'ordre 65 cm) risquent d'engendrer des submersions sur les parties basses ou vulnérables des littoraux des départements placés en vigilance orange, ajoute Météo France.

K. L. et C.P. avec AFP