BFMTV

Météo: après la neige, le verglas et les inondations

Les autorités publiques appellent à nouveau les automobilistes à la prudence sur les routes.

Les autorités publiques appellent à nouveau les automobilistes à la prudence sur les routes. - -

Des risques de pluies verglaçantes et de brouillards givrants sont à prévoir dans les régions déjà touchées par les intempéries ces derniers jours. Un épisode de gel qui sera suivi d'une phase de redoux, accompagnée de risques d'inondations.

Après la neige, le retour du verglas puis les risques d'inondations: dans les prochaines heures, le nord-ouest de la France passera d'une alerte climatique à l'autre.

Ainsi, "une nouvelle baisse des températures" jusqu'à -7 ou -8 degrés, dans les prochaines heures, notamment au cours de la nuit de jeudi à vendredi, pourrait entraîner "un risque très important de pluies verglaçantes et de brouillards givrants" dans les régions déjà touchées par les intempéries, a alerté ce jeudi la cellule interministérielle de crise.

A noter que malgré une amélioration relative de la situation dans le nord et l'ouest de la France jeudi matin, 19 départements sont maintenus en vigilance 'neige et verglas'.

Redoux vecteur d'inondations

Cet épisode de gel annoncé comme "extrêmement violent" devrait être suivi, dans l'après-midi de vendredi, d'une phase de fort redoux, qui pourrait provoquer des inondations dans les régions du nord-ouest de la France, ont également averti jeudi les autorités.

"Qui dit redoux dit fonte des neiges, qui dit fonte des neiges dit risque d'inondation", a averti Françoise Souliman, préfet délégué pour la zone de défense et de sécurité Ouest (20 départements) lors d'un point de presse à Rennes.

"On va sans doute quitter une vigilance orange pour en trouver une autre, mais pas pour le même risque", a-t-elle ajouté. Des fleuves côtiers comme l'Orne et la Vire risquent d'être en crue, menaçant les localités littorales comme Ouistreham (Calvados), a indiqué la préfecture.

La ville de Cherbourg, frappée en 2010 par la crue de la Divette, est également menacée. "Le contexte de Cherbourg fait que les masses de neige vont ruisseler dans le centre-ville", a noté Françoise Souliman.


A LIRE AUSSI:

>> Transports: où est-ce que ça coince encore?

A.S. avec AFP