BFMTV

Comment les Guadeloupéens se sont préparés à l'ouragan Maria?

La Guadeloupe affronte Maria ce mardi. Les habitants se sont préparés comme ils peuvent pour se protéger et éviter au mieux les dégâts.

"Même si on est bien abrités et bien calfeutrés, c’est vraiment impressionnant", raconte Corentin qui habite à Vieux Fort. Comme beaucoup d’autres habitants de la Guadeloupe, ce professeur d’histoire s’est préparé au mieux pour se protéger et éviter les dégâts de l’ouragan Maria.

"Il faut faire attention à toutes les ouvertures et faire en sorte qu’il n’y en ait plus. On doit protéger les baies vitrées et les vitres qui sont les maillons faibles en quelques sortes. Pour certaines personnes il s’agit de mettre des planches, d’autres ont des volets anticycloniques", indique-t-il.

"On sent bien que les portes ne vont pas tenir"

C’est le même discours que tient Jimmy, qui utilise notamment du scotch pour protéger les baies vitrées. "Il faut prendre en considération toutes les mesures pour assurer notre survie", ajoute-t-il.

À Saintes, Marie explique qu’elle s’attelle au renforcement des portes. "On a entendu dire par des amis que des toits s’étaient envolés et on sent bien que nos portes ne vont pas tenir", s’inquiète-t-elle.

Un peu plus loin, à Saint Claude, Laura précise qu’elle a fait les courses de manière à avoir des réserves d’eau et de produits en conserve.

"On a aussi acheté de grandes bâches avec lesquelles nous avons recouverts tous les meubles que nous avons regroupés à l’intérieur de la maison, au cas où il y ait des fuites", dit-elle.

L'ouragan Maria, "potentiellement catastrophique" selon les spécialistes américains, se dirigeait dans la nuit de lundi à mardi vers la Guadeloupe après avoir touché la Martinique et fait des ravages en Dominique, une dizaine de jours après le passage destructeur d'Irma à Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

M.-C.M.