BFM Lyon
Lyon

Bocuse d'Or: un menu inspiré d'une création de la cheffe Naïs Pirollet bientôt servi dans les cantines lyonnaises

La seule cheffe française Naïs Pirollet lors du concours de cuisine Bocuse d'Or 2023 au SIRHA à Chassieu près de Lyon, le 23 janvier 2023.

La seule cheffe française Naïs Pirollet lors du concours de cuisine Bocuse d'Or 2023 au SIRHA à Chassieu près de Lyon, le 23 janvier 2023. - JEFF PACHOUD © 2019 AFP

Pour le concours "Feed the Kids", les candidats du concours gastronomique devaient proposer un menu à base de courge et 100% végétal. La candidate française a remporté l'épreuve.

Dimanche et lundi se déroulaient la finale du Bocuse d'Or. Si la France et Naïs Pirollet n'ont fini que cinquième, la cheffe lyonnaise a toutefois remporté un titre honorifique: celui du jury "Feed the Kids".

Un plat 100% végétal

Grâce à cette victoire décernée par un jury composé de cinq écoliers lyonnais, le menu de la candidate française va servir "d’inspiration cette année à la carte des restaurants scolaires de Lyon", indique la ville dans un communiqué. Invitée ce mardi sur le plateau de BFM Lyon, Naïs Pirollet a réagi à cette annonce.

"J’en serais ravie. Ce n’était pas des choses très compliquées au final, donc ça peut être mis en place, a-t-elle commenté. Maintenant que la recette est au point, cela peut se dupliquer.”

Pour Naïs Pirollet, il faut "privilégier le choix de bons produits, de produits frais et apprendre aux enfants à goûter leur terroir comme nous, on aime le faire retransmettre dans nos assiettes.”

Le "bien manger" pour les enfants

Le concours "Feed the Kids" mis en place pour la première fois au Bocuse d'Or, opposait "24 dégustations proposées par des chefs du monde entier". Les candidats devaient servir au jury un menu à base de courge.

"Plusieurs variétés ont été mises à leur disposition pour élaborer une entrée froide 100% végétale, un plat chaud incluant un œuf et un dessert dans l’esprit de ceux servis au restaurant", précise le communiqué.

Pour ce nouveau prix, la direction du Bocuse d'Or avait décidé de "mettre en lumière au 'bien manger' des enfants. "Nos premiers goûts se dessinent dès le plus jeune âge, l’éducation culinaire est donc un enjeu primordial face auquel les cuisiniers détiennent un rôle central", rappelle le chef Régis Marcon, président du Comité International d’Organisation du Bocuse d’Or.

La France, 5e du Bocuse d'Or

Depuis son arrivée au pouvoir à la mairie de Lyon, la majorité écologiste a fait des repas dans les restaurants scolaires une priorité, en apportant plusieurs changements. Depuis la rentrée, les enfants se voient notamment proposer deux menus: un "petit pousse" qui propose uniquement des repas végétariens et un "petit bouchon", avec une alternance entre viande, poissons et plats végétariens.

Au concours général, la France a été devancée par le Danemark qui a remporté ce prestigieux titre culinaire pour la troisième de son histoire.

Thibault Nadal