BFMTV

Déjà atteint par le Covid et la dengue, un Britannique aveugle et paralysé après avoir été mordu par un cobra royal

Le Britannique Ian Jones a été mordu par un cobra royal, en Inde. (Photo d'illustration)

Le Britannique Ian Jones a été mordu par un cobra royal, en Inde. (Photo d'illustration) - Ryan Somma - Flickr

Après avoir contracté le Covid-19, le paludisme et la dengue, grippe tropicale transmise par la piqûre d'un moustique, le Britannique Ian Jones a été mordu par un cobra royal dans un village du nord-ouest de l'Inde.

Un scénario digne d'une malédiction. Après avoir contracté le Covid-19, le paludisme et la dengue, grippe tropicale transmise par la piqûre d'un moustique, le Britannique Ian Jones a été mordu par un cobra royal dans un village du nord-ouest de l'Inde, rapportent nos confrères britanniques de Skynews.

Il se trouve actuellement en soins intensifs dans un hôpital du pays, la morsure de ce serpent mortel l'ayant rendu aveugle et paralysé. Son fils a déclaré que sa famille et lui-même étaient "naturellement préoccupés" car son père "n'avait pas pu rentrer chez lui en raison de la pandémie" de Covid-19. La dernière nouvelle est tombée comme un coup de massue pour sa famille.

"Quand nous avons appris qu'il avait également subi une morsure de serpent fatale en plus de tout ce qu'il avait traversé, nous ne pouvions honnêtement pas le croire", a confié son fils au média britannique.

Il rapporte, avec espoir, que son père "est stable pour le moment bien qu'il ait une paralysie dans les jambes et une cécité, que nous espérons être temporaires". Ian Jones devra cependant "rester à l'hôpital pour un certain temps".

Une collecte de fonds pour financer ses frais médicaux

Auparavant employé dans le domaine de la santé, Ian Jones a déménagé en Inde où il venait en aide depuis des mois aux artisans indiens qui souffrent de la pauvreté, grâce à une association en collaboration avec l'entreprise sociale indienne Sabirian, dont il est le dirigeant.

Basée sur l'île de Weight, la communauté a créé une page GoFundMe pour collecter des fonds qui couvriront les frais médicaux de Ian Jones.

Shéhérazade Ben Essaid