BFMTV

Première reconstitution du massacre de l'île d'Utoya

La police norvégienne a procédé samedi à une reconstitution du massacre de l'île d'Utoya et le tueur Anders Behring Breivik, qui avait abattu 69 personnes le 22 juillet, est revenu pour la première fois sur les lieux de son crime. /Photo prise le 30 juill

La police norvégienne a procédé samedi à une reconstitution du massacre de l'île d'Utoya et le tueur Anders Behring Breivik, qui avait abattu 69 personnes le 22 juillet, est revenu pour la première fois sur les lieux de son crime. /Photo prise le 30 juill - -

OSLO (Reuters) - La police norvégienne a procédé samedi à une reconstitution du massacre de l'île d'Utoya et le tueur Anders Behring Breivik, qui...

OSLO (Reuters) - La police norvégienne a procédé samedi à une reconstitution du massacre de l'île d'Utoya et le tueur Anders Behring Breivik, qui avait abattu 69 personnes le 22 juillet, est revenu pour la première fois sur les lieux de son crime.

Des photos de cette reconstitution ont été publiées dans la presse locale et sur l'une d'elle parue dans le journal VG, on voit l'homme de 32 ans debout dans une position de tir comme s'il visait quelqu'un tentant de s'enfuir à la nage.

La police a confirmé qu'elle s'était transportée sur l'île, accompagnée par le meurtrier samedi et a annoncé que des détails supplémentaires seront fournis lors d'une conférence de presse dimanche dans la journée de dimanche.

VG ajoute que Breivik était escorté par des policiers armés et protégés par des gilets pare-balle. Vêtu d'un pull rouge et portant des entraves aux chevilles, il a mené les enquêteurs dans plusieurs endroits de l'île lors de la reconstitution qui a duré huit heures.

L'île située à proximité d'Oslo est fermée aux visiteurs depuis le 22 juillet. Ce jour-là, un attentat à la voiture piégée avait également fait huit morts dans la capitale norvégienne.

Walter Gibbs; Pierre Sérisier pour le service français