BFMTV

"La plus grosse femme du monde" sera opérée en Inde

La "plus grosse femme du monde" sera opérée en Inde. (Photo d'illustration)

La "plus grosse femme du monde" sera opérée en Inde. (Photo d'illustration) - AFP

Une femme égyptienne pesant près de 500 kilos va être opérée pour une réduction de poids, en Inde. Elle souffre d'un éléphantiasis, une condition qui cause un gonflement des membres et d'autres parties du corps.

Une Égyptienne, qui serait la plus grosse femme du monde, sera opérée en Inde pour une chirurgie de réduction de poids, a indiqué le praticien qui effectuera l'opération.

Le chirurgien indien Muffazal Lakdawala s'est proposé de réaliser gratuitement la procédure après avoir eu vent de l'histoire d'Eman Ahmed Abd El Aty, qui pèse quelque 500 kilogrammes selon les médias locaux.

"Elle est un creuset à maladies. Elle a besoin d'une opération de manière urgente, a déclaré le docteur, joint par téléphone par l'AFP. Sa soeur a indiqué qu'elle n'avait pas quitté sa chambre depuis 25 ans. Je me suis dit 'Oh mon Dieu, il faut que j'aide'. Je le ferai pro bono, pas de problème", a-t-il ajouté.

Une opération qui nécessitera deux mois de convalescence en Inde

La jeune femme de 36 ans, devrait prendre un avion pour Bombay la semaine prochaine après l'intervention personnelle de la ministre des affaires étrangères indienne pour qu'un visa lui soit accordé.

Alors que sa demande de visa avait été initialement rejetée, le chirurgien avait envoyé un tweet à la ministre Sushma Swaraj pour porter l'affaire à sa connaissance. Quelques heures plus tard, celle-ci lui répondait et débloquait la situation.

La famille de la patiente a indiqué au médecin qu'on lui avait diagnostiqué un éléphantiasis, une condition qui cause un gonflement des membres et d'autres parties du corps.

Cette opération nécessitera deux mois de convalescence en Inde avant de pouvoir rentrer chez elle en Egypte. 

Tweet du chirurgien: "Madame Eman Ahmed (égyptienne), qui pèse 500 kilos, m'a demandé de la sauver. S'il vous plaît, aidez-moi à lui obtenir son visa".

A.Mi avec AFP