BFMTV

La Colombie reconnaît l'Etat palestinien

Juan Manuel Santos

Juan Manuel Santos - RAUL ARBOLEDA / AFP

L'exécutif colombien précédent, peu avant de passer la main mardi au nouveau président, a décidé de reconnaître l'Etat de Palestine. Un document officiel l'a annoncé ce mercredi.

Le gouvernement sortant de Colombie a décidé, juste avant l'investiture du nouveau président mardi, de reconnaître la Palestine en tant qu'Etat libre, indépendant et souverain, selon un document officiel publié mercredi à Bogota. "Je me permets de vous informer qu'au nom du gouvernement de la Colombie, le président Juan Manuel Santos a décidé de reconnaître la Palestine comme un Etat libre, indépendant et souverain", selon un document du ministère colombien des Affaires étrangères daté du 3 août.

Le conservateur Ivan Duque a pris ses fonctions mardi à la tête de la Colombie, succédant à l'impopulaire président de centre-droit Juan Manuel Santos. Il s'est dit notamment déterminé à durcir la politique de son prédécesseur envers les guérillas et à asphyxier diplomatiquement le gouvernement de Nicolas Maduro au Venezuela voisin. Plus de 130 pays reconnaissent déjà l'Etat palestinien.

R.V. avec AFP