BFMTV

Lampedusa: plusieurs nouveaux corps retrouvés dimanche

Les plongeurs des pompiers préparent leur équipement pour reprendre les recherches, dimanche, dans le port de Lampedusa.

Les plongeurs des pompiers préparent leur équipement pour reprendre les recherches, dimanche, dans le port de Lampedusa. - -

Les recherches ont repris à la mi-journée dimanche, alors que 200 corps de naufragés étaient encore manquants.

Les recherches ont repris à Lampedusa. Dimanche à la mi-journée, trois équipes de plongeurs se sont remises au travail pour récupérer les corps des centaines de migrants toujours portés disparus après le naufrage de leur navire, jeudi, au large de l'île sicilienne. En début d'après-midi, une quinzaine de nouveaux corps avaient été retrouvés, a indiqué l'agence de presse italienne Ansa.

Vendredi, les autorités avaient interrompu la récupération des corps à cause d'une mer agitée. Cent onze corps avaient été retrouvés, sur un total estimé de 300 à 360 morts. Outre la recherche des corps, les autorités envisagent également de renflouer le bâteau, qui git par 47 mètres de fond à environ 500 mètres de côtes.

Le naufrage s'est produit jeudi dernier, lors que la petite embarcation, en provenance de Libye, s'est approché des côtes de l'île. Elle transportait alors entre 480 et 520 ressortissants somaliens et érythréens.

L'afflux de migrants en question

Après ce drame, l'Italie a indiqué qu'elle allait tripler les places pour l'accueil de réfugiés face à l'accueil incessant de migrants auquel elle fait face. Rien qu'à Lampedusa, le centre d'accueil est surpeuplé de 1.000 personnes pour une capacité de 250 places.

La ministre de l'Intégration italo-congolaise Cécile Kyenge a souligné que "les flux migratoires avaient changé", avec "davantage de réfugiés fuyant les conflits que d'émigrés économiques". "Les lois ne doivent pas être punitives", a-t-elle souligné. Elle était attendue à Lampedusa dans la journée de dimanche.

Rome a également obtenu que la question de l'immigration figure à l'ordre du jour d'une réunion des ministres de l'Intérieur de l'UE, vendredi. La question de l'immigration sera également portée au menu du Conseil européen des 24 et 25 octobre prochains. Et le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a indiqué dimanche qu'il se rendrait mercredi matin à Lampedusa.

M. T. avec AFP