BFMTV

A la veille d’un Eurogroupe décisif, les Grecs retiennent leur souffle

La Banque de Grèce prédit un défaut de paiement puis une sortie d’Athènes de la zone euro voire de l’Union européenne en cas d’échec des négociations entre la Grèce et ses créanciers. Pas de quoi affoler le Premier ministre Alexis Tsipras qui campe sur ses positions à la veille d’un nouvel Eurogroupe sur la crise grecque. Le scénario d'un accord de dernière minute sur le déblocage d'un prêt de 7,2 milliards d'euros, vitale au pays, semble s’éloigner. Les Grecs sont plus que jamais inquiets pour leur avenir. En particulier les chefs d'entreprise et les retraités, déjà frappés par la crise, qui craignent de nouvelles mesures d'austérité imposées par l'Union européenne et le FMI.