BFMTV

Cameron face à "la pire humiliation de son mandat"

La presse Britannique s'en prend de façon virulente à l'échec parlementaire du Premier ministre conservateur.

La presse Britannique s'en prend de façon virulente à l'échec parlementaire du Premier ministre conservateur. - -

Le "Times", le quotidien britannique de centre-droit, n'est pas le seul à avoir des mots très durs envers le Premier ministre britannique, après le rejet de sa motion sur l'intervention en Syrie par le Parlement. Revue de presse.

Les mots sont graves ce vendredi matin dans les colonnes de la presse britannique pour qualifier le rejet – à treize voix près – par la chambre des communes, spécialement convoquée en urgence, de la motion de David Cameron, Premier ministre conservateur.

"La pire humiliation de son mandat", " un coup porté à son autorité", une "défaite historique",… La presse s’en prend de façon unanime à un Premier ministre "fragilisé", qui a plongé le pays dans une "crise politique".

"The Times": "La pire humiliation de son mandat"

Le quotidien de centre-droit crie au "désastre", et titre "Cameron humilié par la grève de la rapidité sur la Syrie".

"David Cameron a subi la pire humiliation de son mandat la nuit dernière après que les parlementaires, invités à approuver une attaque militaire contre le régime syrien, ont rejeté toute idée de soutien à ce projet, même atténué."

"The Guardian": un "coup porté à l'autorité" du Premier ministre

Pour le quotidien de centre-gauche, le Premier ministre porte l'entière responsabilité de cet échec. "David Cameron a définitivement exclu la participation britannique à une action militaire contre la Syrie après que le gouvernement a perdu un vote crucial à la Chambre des communes, conçu pour ouvrir la voie à une éventuelle intervention" .

Le Guardian, comme une grande partie de la presse outre-Manche reprend les propos du leader travailliste Ed Miliband. "Le Premier ministre s’est montré cavalier et téméraire. Le résultat du vote doit être respecté."

"The Sun": une crise "dévastatrice"

Le titre du quotidien populaire The Sun est étonnament neutre: "La motion sur la Syrie rejetée par la Chambre des communes."

Le Sun est toutefois sévère avec le Premier ministre, estimant qu'il a plongé le pays dans une crise "dévastatrice" sur la Syrie.

The Mirror: une défaite "historique"

"La Grande-Bretagne ne bombardera pas la Syrie après que David Cameron a subi une défaite parlementaire historique", titre vendredi le tabloïd le Mirror.

Il souligne que "des dizaines de Tories" (députés conservateurs) ont joint leurs voix à ceux du Labour (les députés de l’opposition)" pour faire échec à la proposition d'un Premier ministre "humilié". Ce vote laissera des traces au sein du parti conservateur, selon le journal.

Le titre du Mirror de ce vendredi matin: "Nous ne voulons pas de votre guerre."

Daily Mirror front page - "We don't want your war" #Syria pic.twitter.com/gknLXxKPiS
— Nick Sutton (@suttonnick) August 30, 2013
Caroline Piquet